Suivez-nous

Gaming

Antitrust : l’UE va-t-elle aussi enquêter sur l’interdiction des plateformes comme xCloud sur l’App Store ?

Le service de cloud gaming de Microsoft ne sera pas disponible sur iOS à cause des règles de l’App Store.

Il y a

  

le

 

Par

Commission Européenne
© Christian Wiediger

À l’instar de Stadia, le service de cloud gaming de Microsoft, xCloud, ne sera pas disponible sur iOS. Celui-ci sera disponible à partir du mois de septembre, mais seuls les utilisateurs de smartphones Android pourront en profiter. Pourquoi ? Parce que ce type d’application n’est pas autorisé sur l’App Store, qui est le seul moyen d’installer une application sur un iPhone ou un iPad. Récemment, nous vous expliquions pourquoi Apple interdit les applications comme xCloud ou Stadia.

« Avant d’être mises en ligne sur notre boutique, toutes les applications sont examinées en fonction d’un même ensemble de directives visant à protéger les clients et à offrir des conditions équitables aux développeurs », indiquait la firme de Cupertino. En substance Stadia ou xCloud permettraient à des jeux ou applications qui n’ont pas été validés par Apple d’être utilisés, via le streaming, sur ses appareils.

Comme Microsoft, Facebook est également affecté par ce règlement. Son application Facebook Gaming, qui permet de jouer à des jeux sur Android, est récemment arrivée sur iOS, mais sans la possibilité de jouer. « Malheureusement, nous avons dû supprimer entièrement la fonctionnalité de jeu afin d’obtenir l’approbation d’Apple sur l’application Facebook Gaming autonome, ce qui signifie que les utilisateurs iOS ont une expérience inférieure par rapport à ceux qui utilisent Android », a expliqué Sheryl Sandberg, COO de Facebook.

Une situation prise en compte par l’UE ?

Cela fait un moment que de nombreux développeurs se plaignent des différentes restrictions imposées par Apple sur l’App Store. Actuellement, la Commission Européenne enquête déjà sur les pratiques de la firme de Cupertino. Et dans un article publié cette semaine, Reuters indique que ces pratiques vis-à-vis des applications de jeux vidéo pourraient également être prises en compte par l’Union européenne.

Selon le média, voici ce qu’a déclaré Adianna Podesta, porte-parole de la CE, quand elle a été interrogée sur les problèmes de Microsoft et Facebook avec Apple : « La Commission est consciente de ces préoccupations concernant les règles de l’App Store d’Apple. » La porte-parole n’a cependant pas donné plus de détails, et de ce fait, on ne sait pas exactement quelles sont les possibles implications.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests