Suivez-nous

Applications

Apple propose les achats d’apps universelle sur son écosystème : voici ce que cela veut dire

Avec l’arrivée des achats d’apps universelle, Apple franchit un pas de plus vers la convergence entre les applications pour macOS et les applications mobiles.

Il y a

  

le

 

Par

Logo Apple
© Ribastank (via Pixabay)

Si Apple n’a aucune intention de fusionner ses systèmes d’exploitations pour smartphones, tablettes et ordinateurs, la firme de Cupertino a cependant affiché une volonté de faire converger les différentes plateformes de cet écosystème.

Par exemple, avec le projet Catalyst, Apple facilite déjà la création d’applications qui, avec une seule base de code, peuvent être lancées à la fois sur iOS, iPadOS et macOS, par les développeurs. Et aujourd’hui, un nouvel élément devrait encourager ces derniers à adopter la nouvelle vision d’Apple : des achats d’applications universelles.

Vers une convergence entre apps mobiles et apps pour MacOS

Comme le rapporte le site The Verge, les achats d’applications universelles sont proposés en option pour les développeurs dans la version beta d’Xcode 11.4.

Si le développeur d’une application choisit d’utiliser cette fonctionnalité, une personne qui va acheter cette app sur la boutique de MacOS pourra également accéder à celle-ci sur l’App Store, sans faire un autre achat. Et inversement, si l’utilisateur a fait l’achat sur l’App Store via un iPhone ou un iPad, il ne sera plus nécessaire de faire le même achat pour utiliser la version pour macOS.

Mais bien entendu, les développeurs peuvent aussi choisir de monétiser les versions mobiles et pour ordinateurs de leurs apps séparément.

Pour rappel, après avoir été testé, le projet Catalyst a été déployé avec macOS Catalina. Comme nous vous l’expliquions dans un précédent article, si cette nouveauté n’est pas vraiment visible pour l’utilisateur lambda, celle-ci permet néanmoins aux développeurs de créer facilement des applications macOS à partir des versions iPad, ce qui encourage l’arrivée de nouvelles applications pour les ordinateurs d’Apple.

Et parmi les applications iPad qui sont arrivées sur macOS, il y a celle de Twitter, qui avait pourtant retiré une précédente version spécialement conçue pour les ordinateurs un an plus tôt.

Dans un communiqué publié quelques mois plus tôt, Twitter expliquait comment Catalyst facilite le développement d’une app, tout en minimisant les coûts : « La nouvelle application Twitter pour Mac utilisera notre base de code iOS existante, plutôt que d’être construite à partir d’une base de code séparée, en suivant la même stratégie que nous avons utilisée avec le Web pour développer nos clients pris en charge. En prenant en charge des comportements clés spécifiques au Mac en plus de notre code iOS, nous pourrons maintenir la parité des fonctionnalités entre nos applications iOS et Mac avec des coûts de maintenance à long terme relativement bas ».

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests