Apple redevient la première capitalisation boursière au monde

Même après la récente annonce de la démission de Steve Jobs de son poste de CEO, la firme à la pomme continue sur sa lancée et affiche encore une fois une santé financière insolente. On aurait pu croire qu’après la démission de Steve Jobs, l’action APPL allait dégringoler… Mais ce ne fut pas le cas. L’action

Même après la récente annonce de la démission de Steve Jobs de son poste de CEO, la firme à la pomme continue sur sa lancée et affiche encore une fois une santé financière insolente.

On aurait pu croire qu’après la démission de Steve Jobs, l’action APPL allait dégringoler… Mais ce ne fut pas le cas. L’action a perdu que 2% au NASDAQ, alors qu’elle s’échangeait 6% en dessous de sa valeur réelle en After Hours, après l’annonce faite par Steve Jobs.

On peut y voir une certaine confiance des investisseurs envers le nouveau patron : Tim Cook. On peut y voir aussi des investisseurs rassurés, du fait que Steve Jobs ne quitte pas complètement l’entreprise mais devienne président du conseil d’administration. Ce poste lui octroie un droit de regard sur les futurs produits Apple, et sur les décisions stratégiques de l’entreprise.

En économie le terme de capitalisation boursière est souvent utilisé pour symboliser la confiance accordée par des investisseurs à une société. Cette dernière est un montant et se calcule en multipliant la valeur de l’action, par le nombre d’actions diluées.

Dans ce domaine le géant pétrolier Exxon Mobil régnait en maitre depuis plusieurs années. Et pourtant avec une capitalisation boursière de 351,04 milliards de dollars, ce géant s’est fait dépasser par un autre géant : Apple.

La firme de cupertino devient donc la première capitalisation boursière au monde avec une valeur de 352,63 milliards de dollars. Un place qu’on n’aurait jamais pu espérer quelques années auparavant, pour une entreprise du secteur technologique.

De plus, on se doute tous que la fin de l’année sera à l’avantage d’Apple avec un planning très chargé : une keynote en septembre, où l’on en saura plus sur l’iPhone 5, iOS5 et iCloud, les futurs produits phares d’Apple.

Via : 9To5Mac


11 commentaires

  1. Pingback: Apple redevient la première capitalisation boursière au monde « L'info Autrement: CFTC HUS

  2. Je trouve l’emballement autours d’Apple disproportionné ; Certes ils ont révolutionné l’utilisation de l’ordinateur à travers des OS innovants certes il se sont montrer capable d’anticiper le marcher voir même de créer le besoin alors que d’autre ne se content que de suivre certes cette société est un modèle de créativité qui devrait inspirer tant d’autres acteurs du marché mais grattons un peu le vernis….
    Sans tourner la tête trop loin vers le passé on constatera sans peine que ces grand conglomérats connaissent des cycles à la hausse comme à la baisse, hier la toute puissance d’IBM, Sony, ou encore Nokia devrait nous interpeller sur la non durabilité de ces valorisations éphémères en fait la vraie question ne serait elle pas : who’s next ?

  3. Comme quoi, il suffit de bien polluer la planète avec des technologies qui posent de gros problèmes de recyclage et de bien exploiter la main d’oeuvre pauvre comme on l’a vu avec les suicides dans les usines du sous-traitant d’Apple Foxconn pour gagner beaucoup d’argent. Enfin, à condition d’avoir un magnifique marketing qui vous fait passer pour une entreprise branchée et progressiste.

  4. @Terra
    C’est vrai que tous les autres constructeurs sont des modèles de développement durable et des anges respectant toutes les lois du travail.

    Il me semble même que Foxconn produit également pour beaucoup d’acteurs de l’informatique (et donc pas uniquement Apple)

    C’est tout le secteur qui doit être remis en question et pas seulement Apple.

  5. @arhur, c’est plutôt rassurant que ce soit une société produisant des vrais produits, plutôt qu’une boîte comme FB (voir dans les années 99 où des boîtes bidons dépassaient en capitalisation boursière Fort ou autres).
    @Terra, c’est sur, l’autre c’est Exxon, un modèle pour la planète !

  6. Bon je pense tout de même que l’action est surcotée. Comme les tendances sont baissières en ce moment, tout le monde se refuge sur une valeur qui parait « sûr ». Est-ce un effet de mode ou est-ce qu’Apple continuera sur cette tendance. Ça me fait penser au cours de l’or.

  7. @Particulier
    Vous avez raison et tort à la fois. Raison car effectivement tous le secteur pose des problèmes en matière d’écologie et de conditions de travail et mérite une remise en question. Je vous suis tout à fait là-dessus. Tort car Apple est l’entreprise qui pose le plus de problème dans ces deux domaines. Greenpeace classe les Iphone comme les smartphone ayant le plus d’effets négatifs sur la planète (voir sur leur site) en particulier les batteries soudées et le choix des composants sont spécifiques à Apple. Les suicides chez Foxconn concerne les chaines Apple. Je n’ai rien lu en rapport avec les autres productions de Foxconn : est-ce qu’Apple est trop exigeant ? Dernier point Apple a toujours une image excellente et on se demande bien pourquoi.
    Enfin, l’article est sur Apple, pas sur Exxon ou un autre constructeur.

  8. Pingback: Résultats financiers : Apple explose Wall Street

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.