Suivez-nous

Smartphones

Apple travaille sur une technologie visant à rendre ses iPhone plus légers

Apple planche une nouvelle technologie qui pourrait lui permettre de rendre ses prochains iPhone plus légers grâce à une dalle OLED d’un nouveau genre.

Il y a

le

iPhone XR vu par des Youtubeurs 5G
© YouTube / Sara Dietschy

Dans un article publié hier, le média spécialisé 9To5Mac indique avoir eu accès à un rapport indiquant qu’Apple songe déjà de nouvelles évolutions pour ses prochains iPhone. Ainsi, il semblerait que les dignes successeurs des iPhone XS, XS Max et XR soient plus fins et plus légers que les smartphones dévoilés par Tim Cook au mois de septembre dernier.

Apple pourrait proposer ses nouvelles dalles OLED dès l’an prochain

Selon le rapport d’Apple, la firme américaine songerait à utiliser de nouvelles dalles OLED plus perfectionnées que les dispositifs actuels. Par conséquent, le prochain dispositif pourrait mêler la dalle OLED à la surcouche tactile, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui puisque les deux entités sont actuellement séparées. C’est justement ce nouveau système qui pourrait permettre à Apple de proposer des iPhone plus fins et plus légers. L’entreprise bénéficierait également d’un gain de place pour disposer et améliorer ses composants, à l’exemple de -par hasard- la batterie.

Concernant son partenaire, Apple se tournerait vers Samsung Display, avec qui elle collabore déjà depuis plusieurs années. Baptisée Y-Octa, cette nouvelle technologie serait disponible en quantité limitée à sa sortie, dès l’an prochain, ce qui laisse à penser que l’entreprise souhaiterait d’abord l’intégrer à ses nouveaux modèles haut de gamme, à l’exemple du successeur de l’iPhone XS Max. 9To5Mac précise que cette supposition est à nuancer, car ces dalles OLED pourraient être moins coûteuses que les technologies actuelles, ce qui pourrait aussi permettre sa généralisation rapide dans les années à venir.

Outre cette nouveauté, Apple plancherait actuellement sur la conception de son propre modem dédié à ses iPhone, et pourquoi pas, à ses Mac. De cette façon, elle pourrait s’émanciper de ses partenaires Intel et Qualcomm, avec qui les relations sont actuellement mauvaises, et fonctionner comme elle le fait avec ses propres puces.

Source

1 commentaire

1 Commentaire

  1. arobase

    13 décembre 2018 at 18 h 23 min

    Ce qui est surtout ridicule c’est de faire croire que Apple travaillerait sur une solution pour rendre les iPḧones plus légers alors qu’en réalité c’est la solution que Samsung avait déjà proposé à Apple lors de la conception de l’iPhone X, mais qu’il a refusé en croyant pouvoir faire des économies d’échelle en commandant les parties : affichage et tactile séparément pour ensuite les assembler via une tierce entreprise !
    C’est ce qui a généré tous les problèmes avec les iPhone X, en particuliers sur la partie tactile et que Apple doit désormais gérer le retour massif de ces iPhone X…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests