Connect with us

Startups

L’application bancaire Shine lève 8 millions d’euros

Shine, le compte professionnel destiné aux indépendants a annoncé qu’il avait levé 8 millions d’euros, un montant qu’il souhaite utiliser pour devenir la référence des indépendants.

Il y a

le

Shine

L’application bancaire Shine a récemment indiqué qu’elle avait bouclé un tour de table lui ayant permis de lever 8 millions d’euros. Menée par XAnge auprès de Daphni et des investisseurs Gilles Samoun et Ed Zimmerman, la levée de fonds devrait aider la jeune pousse à s’imposer comme la référence des applications bancaires destinées aux indépendants.

Shine à la conquête des indépendants

En effet, Shine est parti du principe que l’aspect administratif lié au statut de freelance pouvait être un réel frein à l’activité d’un indépendant, qui préférera toujours s’orienter vers son cœur de métier que vers ses déclarations de revenus. Par conséquent, l’application bancaire souhaite proposer une plateforme qui dispose de toutes les caractéristiques visant à simplifier ces processus. Si la startup ne gère pas les IBAN et les cartes bancaires directement, elle s’est associée à Treezor pour offrir ces fonctionnalités. De fait, Shine fait office d’application bancaire permettant de recevoir des paiements et de gérer des prélèvements automatiques, mais aussi -entre autres- d’estimer ses charges. Les caractéristiques de la carte de débit fournie avec l’app peuvent être modifiées afin que les paiements en ligne ne soient pas autorisés, par exemple.

> Lire aussi :  La fintech Monzo sur le point de devenir une licorne européenne

Shine

Disponible depuis février 2018, Shine rassemble déjà plus de 25 000 utilisateurs français, sur un marché dans lequel 3 et 5 millions de personnes évoluent en tant qu’indépendant. En comparaison, les néobanques N26 et Revolut rassemblaient respectivement un et deux millions de clients en Europe au mois de juin. Si Shine indique que ces fonds lui permettent d’être « arm[é] pour deux à trois ans », la startup compte bien passer le cap symbolique des 100 000 utilisateurs le plus tôt possible.

De fait, la jeune pousse prévoit de recruter pas moins de 25 personnes dès le mois prochain. Une offre premium permettant de bénéficier de fonctionnalités de comptabilités avancées est également en préparation, rapporte TechCrunch. Celle-ci devrait voir le jour dans les mois à venir.

Shine compte bien s’exporter à l’international, si bien qu’elle devrait se lancer à l’assaut d’un nouveau pays dès l’année 2019. À plus long terme, la startup espère bien devenir la référence bancaire des indépendants.

> Lire aussi :  Visa investit dans la startup japonaise Paidy

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests