Connect with us

Smartphones

Méfiez-vous de ces applications iPhone qui vous enregistrent sans votre accord

Certaines applications pour iPhone sont en mesure d’enregistrer tout ce qu’il se passe sur l’écran du smartphone de l’utilisateur sans que celui-ci ne soit au courant.

Il y a

le

iPhone Apple Inde
© Unsplash / Ron McClenny

Un récent rapport réalisé par TechCrunch met en lumière la manière dont certaines applications pour iPhone enregistrent l’écran des utilisateurs dès lors qu’ils naviguent dans l’app concernée. Les propriétaires ne sont pas au courant et, une fois de plus, cela pose un important problème concernant les données personnelles.

L’écran des apps iPhone enregistrés à l’insu des utilisateurs

Comme l’indique les documents de TechCrunch, les applications iPhone sont particulièrement populaires, puisqu’il s’agit par exemple de Hollister, Expedia, Abercrombie & Fitch, Air Canada ou encore Hotels.com. Tous collaborent avec Glassbox, une entreprise qui se charge d’analyser l’expérience client pour qu’elle puisse être améliorée. Néanmoins, celle-ci a l’inconvénient d’utiliser le « session replay », une technique qui enregistre ce qui se passe sur l’écran, soit par une capture d’écran, soit par une vidéo.

De cette façon, Glassbox peut voir comment les utilisateurs naviguent sur les applications iPhone concernés, qu’il s’agisse des boutons et les éléments sur lesquels ils cliquent, mais aussi des informations qu’ils renseignent. C’est justement là le problème, puisque certaines entreprises ne cachent pas ces données, même si celles-ci sont bancaires et concernent des numéros de cartes bancaires et de passeport.

Outre le fait que certaines de ces données sensibles ne soient pas cachées, comme sur l’app pour iPhone Air Canada, aucune de celles qui collaborent actuellement avec Glassbox n’a prévenu les utilisateurs. Nulle part, il n’est fait mention que l’écran des utilisateurs peut être enregistré par cette société d’analyse.

L’analyste qui a collaboré avec le média américain sur ce sujet indique qu’Air Canada utilise des blocs noirs qui sont censés cacher les informations sensibles pouvant être renseignées sur iPhone. Plus concrètement, cela signifie qu’il a conscience du fait que ces données ne devraient pas être comprises dans les captures d’écran et les vidéos. Il se peut également que toutes ces données soient stockées sur les serveurs de Glassbox, ce qui pose des réelles questions de sécurité.

Pour l’instant, seul Abercrombie & Fitch a réagi auprès de TechCrunch en indiquant que Glassbox « contribue à la création d’une expérience d’achat transparente, nous permettant d’identifier et de résoudre tous les problèmes que les clients pourraient rencontrer dans leur expérience numérique ». Pour sa part, la société d’analyse n’a pas répondu.

Source

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Adrian SEALELLI

    7 février 2019 at 18 h 43 min

    Aucun problème elle seront probablement banni d’ici peu si elle ne respecte pas un probable ultimatum d’Apple pour au moins les obliger à crypter ces données d’enregistrement sensible (et si vraiment ils changent leurs politique suite à cette découverte, d’être obligé de prévenir les utilisateurs d’un tel enregistrement)

  2. S. Herby

    8 février 2019 at 13 h 58 min

    Intéressant. Ce serait pas mal opportun d’avoir une liste de ces aplications. Qu’on puisse peut-être les supprimer si besoin ? Merci pour votre travail 🙂

  3. Patrick

    8 février 2019 at 21 h 12 min

    Certaines entreprises n’ont pas encore compris qu’un smartphone (ou un ordinateur) appartient à son propriétaire uniquement. Tout l’appareil, y compris la mémoire vive et la surface de l’écran.
    Et personne n’a le droit de pénétrer sur une propriété privée, encore moins en se cachant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests