Suivez-nous

Startups

Assurance : Leocare lève 116 millions de dollars et n’en finit plus de grandir

La startup veut proposer de nouveaux services et espère s’étendre vers l’Europe du Sud.

Publié le

 
leocare
© Leocare

Après 15 millions d’euros en janvier, la startup française Leocare vient de frapper un nouveau grand coup en annonçant avoir levé 116 millions de dollars ce mardi. Pour rappel, l’entreprise, fondée en 2017, propose des contrats d’assurance habitation, auto et moto gérés directement depuis son application mobile. Ces services ont déjà convaincu 60 000 clients.

Prévenir les automobilistes des zones dangereuses

Selon BFM, cet investissement devrait servir à améliorer la notoriété de la jeune pousse. Cela passera notamment par des campagnes d’affichage dans le métro, relatent nos confrères. La société entend aussi proposer de nouveaux services et fonctionnalités à ses utilisateurs.

TechCrunch cite notamment l’exemple de l’outil TakeCare. Christophe Dandois, cofondateur et PDG de Leocare explique ainsi : « C’est comme Waze ; cela vous avertit lorsque vous entrez dans une zone à haut risque. » En clair, l’app Leocare vous préviendra si des personnes sont sont souvent victimes d’un accident de voiture dans une zone où vous circulez. Pour cela, l’entreprise utilisera les données de la sécurité routière.

D’autres options sont évoquées par le média américain et par exemple, la possibilité d’ajouter un second conducteur pour le week-end en quelques clics, et de supprimer cet ajout dès le lundi. A terme, l’idée est donc de créer un contrat unique qui regrouperait « tout ce que vous possédez et tout ce que vous faites régulièrement », avec une modification possible à chaque instant selon les besoins du moment.

L’amélioration du service passe également par le recrutement de 150 nouveaux salariés d’ici la fin de l’année prochaine, soit un quasi doublement des effectifs pour la société qui compte à ce jour 80 employés. La startup entend par ailleurs accélérer son déploiement vers l’international. L’Espagne est notamment dans le viseur mais aussi d’autres pays d’Europe du sud.

Dans le domaine de “l’assurtech”, d’autres startups françaises s’illustrent et c’est par exemple le cas de Luko qui espère bien devenir un grand d’Europe.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests