Suivez-nous

Smartphones

Au CES 2020, l’Escobar Phone n’aura pas le droit à son stand

L’Escobar Inc assure que le CES n’a pas voulu de sa présence sur place. La société affirme que son smartphone pliable l’Escobar Fold 1 ferait peur à des géants comme Samsung, d’où son interdiction.

Il y a

  

le

 
Escobar Fold 1 smartphone pliable
© Escobar Inc

Dévoilé par Roberto Escobar il y a un mois, le smartphone pliable du colombien ne fera pas le voyage au CES 2020, puisque le stand sur place lui a vraisemblablement été refusé.

Cette décision pourrait être en partie liée au fait que Roberto Escobar est le frère de Pablo Escobar, célèbre baron de la drogue ayant dirigé le cartel de Medellin durant les années 1980. Outre l’éthique, on peut aussi supposer que l’absence de l’Escobar Fold 1 vient du produit en lui-même.

Quand l’entreprise a annoncé la sortie du téléphone en décembre, plusieurs médias ont pointé du doigt le fait qu’il ressemblait beaucoup au Royole FlexPai. La société chinoise est la première du monde à avoir dévoilé un smartphone équipé d’un écran pliable. Malgré tout, son appareil est loin de répondre aux attentes, si bien qu’il n’a pas fait d’ombre aux géants qui ont dévoilé le Samsung Galaxy Fold et le Huawei Mate X peu après.

Escobar Fold 1

© Escobar Inc

Toutefois, le PDG de l’entreprise Escobar Inc, Olof Gustafsson, a nié les ressemblances entre le Royole FlexPai et l’Escobar Fold 1. On notera tout de même que cette entreprise n’a aucun passif dans les smartphones, pliables ou non, tandis que les leaders du marché ont pris des mois des retards afin de dévoiler des téléphones équipés d’une telle technologie.

Gustafsson a aussi expliqué au média CNet que la société souhaitait simplement occuper un espace positionné à côté de Samsung dans l’enceinte du salon dédié au CES, ce qui lui aurait été refusé. Il ajoute : « La présence de Samsung et des grandes entreprises technologiques mine nos efforts et nous considère clairement comme une menace majeure pour leur existence, si elles s’en prennent directement à nous et à nos produits ».

Ce n’est pas la première fois qu’Escobar Inc réagit avec une certaine agressivité. Lorsqu’il a présenté le Fold 1, Roberto Escobar a confié que son but était de concurrencer Apple et ses iPhone : « Mon objectif est de battre Apple et je vais le faire moi-même, comme je l’ai toujours fait ». Il avait alors fait valoir le fait que son smartphone se vendait au tarif de 350 dollars, contrairement aux produits Apple beaucoup plus onéreux, sans pour autant être pliable.

On notera que la société fondée par Roberto Escobar semble capitaliser énormément sur la célébrité de son frère. Sur la page web dédiée à l’histoire d’Escobar Inc, on lit par exemple : « 2019 – 2 décembre : 26 ans après la mort de Pablo, Escobar Inc lance un smartphone pliable révolutionnaire : l’Escobar Fold 1. Disponible dans le monde entier, à partir de seulement 349 $ ».

Au mois de juillet dernier, la société colombienne a également lancé son propre lance-flamme et serait « en conflit avec Elon Musk pour [sa] technologie exclusive ». L’entrepreneur américain a effectivement commercialisé de tels produits il y a deux ans par le biais de sa société The Boring Company.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Mr Orthographe

    4 janvier 2020 at 10 h 38 min

    « ce qui serait une preuve du fait qu’elle est son smartphone pliable l’Escobar Fold 1 font peur à des géants comme Samsung. »

    Cette phrase ne veux rien dire, et c’est la première de l’article. Ce n’est pas parce que celui-ci est sur internet qu’il faut négliger son travail et ne pas faire de relecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests