Au fait, comment va Internet Explorer ?

Victime de la mode ?
Avec l’avènement, puis la diffusion rapide de Firefox et de tout le buzz qui va avec, je m’aperçois avec un certain effroi que j’ai pris depuis quelques mois une fâcheuse habitude :

Victime de la mode ?
Avec l’avènement, puis la diffusion rapide de Firefox et de tout le buzz qui va avec, je m’aperçois avec un certain effroi que j’ai pris depuis quelques mois une fâcheuse habitude :

il m’arrive de plus en plus souvent de négliger d’oublier de tester mes pages/sites/créations web dans Internet Explorer. Un comble !
C’est d’autant plus étonnant que du temps du monopole de ce dernier, je ne publiais jamais un bout de page sans l’avoir préalablement testée dans Netscape 4.7 puis les autres, et je peux vous dire qu’il fallait vraiment être maso pour faire ça.
Je m’en suis aperçu récemment quand nous avons fait le tour des dernières modifications d’un site avec un client avent publication, je m’apprêtais à appuyer sur le bouton magique mise en production, content d’en avoir fini avec ce dossier et attendant avec une certaine émotion le chèque de solde que le client n’allait pas manquer de signer devant mes yeux ébahis, quand nous avons constaté toute une série de petits bugs d’affichage à la con (vous avez remarqué qu’un bug est toujours à la con) dans IE, remettant la livraison dudit site à une date ultérieure, le temps de revoir cette ***** de feuille de style, cause de tous mes malheurs (et par ricochet, de mon découvert bancaire).
J’ai réalisé alors, honteux comme si j’avais été pris la main dans le pot de Nutella, que je n’avais testé le site qu’avec Firefox dans la phase finale de développement.
Et là effectivement, vous avez deux solutions : sous le coup d’une colère légitime, engueuler votre client (comment ça vous n’avez pas Firefox, vous vous foutez de ma gueule ou quoi ?), ce qui est moyennement recommandé si vous voulez durer un peu dans le métier, soit sortir de la bulle de geek dans laquelle vous êtes cloîtré depuis des années mois et revenir à la dure réalité : le succès et la qualité incontestables de Firefox auraient parfois tendance à nous faire oublier qu’Internet Explorer occupe encore entre 70 et 80% du marché des navigateurs (et même davantage si l’on parle de l’équipement en entreprises), et que nous autres concepteurs avons tout intérêt à ne pas faire comme si Firefox avait définitivement gagné la partie.
Autrement dit, il vaut mieux encore et toujours d’abord développer pour IE, et tester parallèlement avec FF et accessoirement Safari, puis Opera (je ne parle pas de Maxthon, qui repose sur le moteur d’IE est est donc censé réagir pareillement). C’est à mon avis un ordre hiérarchique logique, même si on pourra rétorquer qu’une appli web bien conçue pour et débuguée avec Firefox doit en théorie pouvoir fonctionner parfaitement quelque soit le navigateur et le système d’exploitation.
En théorie…


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. Effectivement… Je viens de switcher sur mac. Après quelques jours de grande satisfaction, je me pose la même question… Comment tester mes sites dasn une config proche de winXp/IE…

  2. Je me suis déjà retrouvé dans la même situation : en Dev le site est fini, et quand on passe en qualif, mon boss me signale des décalages "pas très jolis"… (arf, j’avais oublié IE lol)

    Autres habitudes, quand je ne suis pas sur mon poste, il m’arrive de faire des Ctrl+T sous IE 🙁

  3. Ben comme je suis pas geek je fais le contraire ie puis firefox puis opera et si j’oublie c est firefox et opera … mais grâce à toi je me soigne

  4. J’ai le meme probleme. A force de jouer avec les dernieres fonctionnalités du Web et la vélocité de Gecko, on en oublierai presque IE qui occupe(ra?) encore et toujours la premiere place.

    Donc hop hop hop, on colle la ptite extension IETab ds son firefox et ya plus qu’a cliquer sur la ptite icone en bas à droite de sa fenetre pour switcher du moteur de firefox à celui d’IE pour une meme page.

    L’extension : extensions.geckozone.org/…

    C’est bien pratique, surtout pour tester des javascripts et autres geekeries du nouvooueb avant de s’embarquer ds un truc qui n’est compatible que chez la minorité que nous somme 🙂

  5. C’est vrai que l’on est un peu (vraiment ?) déformé à toujours vouloir avoir la dernière release du navigateur qui va bien et on en oubli la majorité silencieuse des internautes et/ou clients. Pour ma part je suis sous mac mais j’ai gardé une machine sous XP déstinée principalement aux tests sous IE et dans ma folie du test j’avais installé la bêta d’IE7 et les CSS étant mieux gérer, j’ai du tout "casser" pour revenir à un IE6 compatible monde 🙂 Enfin, on ne se refait pas 🙂

  6. C’est vrai qu’on perd un temps fou à vérifier les compatibilités. Mais chose très étrange je viens de découvrir qu’au bout de 3 jours de lancement mon site est consulté par une majorité de FF (51,5%). la majorité des futurs blog-reporters sont donc des geek !! (Eric, ta photo ?!!)

  7. Pour les utilisateurs de Linux® il y a IE4linux.
    http://www.tatanka.com.br/ies4li...
    Permet d’installer IE5 IE 5.5 _et_ IE6 sous Linux®.
    ==> Test Konqueror puis FF puis IE * puis Opera puis lynx 😉

    Et du coup pas besoin de Mac car comme dit sur :
    http://www.apple.com/safari/
    "Safari uses open source software for its web page rendering engine, Safari draws on KHTML and KJS software from the KDE open source project."
    Linux® La plateforme qu’elle est bien pour le Web sans Flash.

  8. Bonjour, juste de passage pour dire que je ne pense pas judicieux de concevoir de premier abord un site pour IE (le fourbe) puis de l’accomoder pour firefox, ce workflow pose bon nombre de problemes.
    Je pense que le principe est (constraignant) de garder à l’esprit une conception normalisée, et ensuite d’utiliser hacks ie et magie pour que le mélange prenne bien 🙂
    J’aime bien ton blog éric, bravo.

  9. Merci !
    De toute façon quelque soit le workflow il vaut mieux ne pas oublier IE, mais bien sûr coder conforme et propre garantit déjà 95% d’une bonne compatibilité avec les principaux navigateurs.

Send this to a friend