Au fait, on dit comment ?

Faudrait quand même qu’on arrive à se mettre d’accord un jour après tout ce temps sur la façon d’écrire ça en français :– blogueur ?– blogger ?– bloggeur ?C’est juste pour savoir, perso c’est la première : blogueur.Ou alors on dit qu’on s’en fout ?

Faudrait quand même qu’on arrive à se mettre d’accord un jour après tout ce temps sur la façon d’écrire ça en français :
– blogueur ?
– blogger ?
– bloggeur ?
C’est juste pour savoir, perso c’est la première : blogueur.
Ou alors on dit qu’on s’en fout ?


Nos dernières vidéos

53 commentaires

  1. on dit qu’on s’en fout ?

    moi je m’en fou, on peut l’ecrire comme on veut, tant qu’il est pas entré dans le dico…

  2. Pour moi aussi Blogueur me semble le plus correct d’un point de vue orthographique (et en plus il est identique à une lettre près à blagueur 😀 )

  3. Non, ps bloggeur ni blogger en français, car un e après un g se prononce "je" : "blojeur qui bloje", ça va pas 🙂

    Tout comme Florent pour moi.

  4. Je trouve ça honteux de soulever ce débat en omettant celui qui oppose les tenants de "chater" vs "chatter" vs "tchater" vs "tchatter".

  5. Soit on s’en fout, soit on dit qu’on s’en fout !
    Cela dit, par respect de notre bonne vieille langue française qu’on étudie durement quand on est minuscule (pensez à toutes vos heures où vous répétiez les phrases après la maitresse, qui n’était pas toujours jolie d’ailleurs), je dirai: blogueur

  6. Diariste. Je sais, ça ne va plaire à personne et puis un blog n’est pas nécessairement un "journal intime". Mais c’est très français et puis ça peut peut-être aider pour faire avancer le chmele, le chmelemele, enfin le truc quoi.

  7. Sébastien K on

    D’après Jean Véronis, on pourrait même dire "notulateur"!
    Pour ceux que ça intéresse, c’est l’occasion de découvrir un billet (et même un blog) extrêmement intéressant sur un mot qu’on n’utilise plus plus jamais, la notule. ça se passe ici:
    aixtal.blogspot.com/2007/…

  8. Who’s da boss ???
    After those which paid to have their pixel of publicity, returning millionaire the first to have had the idea, here is Whos da bo$$, game where it is necessary to pay to be… first. With the play of the "kikialaplusgrosse" one finds the

    owner of excellent NetVibes, Tariq Krim, and Benjamin Bejbaum from dailymotion.com
    http://www.whosdaboss.com

  9. oulala! que de commentaires aggressifs ^^ Pour moi, c’est :

    un blogueur,
    un blog
    des blogs
    je blogue
    tu blogues
    la blogosphère
    le blogging (en italique ou pas, à la manière de jogging) avec toutes les déclinaison microblogging, moblogging, etc.

    L’essentiel pour moi est de garder l’origine de "blog" sans tomber dans les travers de nos amis québécois qui écrivent un blogue (pourquoi pas un bogue pour bug pendant qu’on y est…)

    Mes deux centimes 😉

  10. Après tout ce temps… Mais effectivement, la question reste entière et l’écriture que j’utilise sur mon blog n’est sans doute pas constante (sauf en anglais et en japonais).

  11. La logique – française – voudrait que ce soit blogueur…

    L’Accadémie va nous sortir un nom idiot dont elle a le secret et qui ne représentera une image ni pour les utilisateurs de longue date ni pour les utilisateurs du grand public…

    Grand public qui se posera donc encore la question des années après la normalisation à savoir si on écrit bloger ou blogueur 🙂

  12. Le grand dictionnaire terminologique (www.granddictionnaire.com) de l’Office québécois de la langue française propose la graphie « blogueur » (blogueuse) ou le synonyme « carnetier » (carnetière).

    Voici la transcription intégrale des notes accompagnant la fiche « Le terme blogueur, forme francisée de blogger, a été proposé par l’Office québécois de la langue française, en octobre 2000, pour désigner ce concept. Les emprunts intégraux blogger et bloger (ou weblogger et webloger) et les graphies bloggeur, blogeur et bloggueur (ou webloggeur, weblogeur et webloggueur), mal adaptées au français sur le plan morphologique, sont à éviter. En français, la consonne g devant e, i et y se prononce [ge], comme dans voyageur, et rend donc nécessaire à l’écrit l’emploi du u [gue], comme dans blagueur. La graphie recommandée est donc blogueur. Pour les adeptes de carnet Web ou de cybercarnet, synonymes de blogue, on parlera alors de carnetier. Le terme weblogueur, correspondant à la forme anglaise d’origine web logger, n’a pas été retenu, car il vient concurrencer inutilement le terme blogueur et son synonyme, carnetier, adoptés par un grand nombre d’internautes francophones. »

  13. "blogger" est utilisé par Google pour sa plateforme, on ne l’utilisera pas (on a déjà frigidaire et mobylette, ça suffit !), restent "blogueur" et "bloggeur", le premier étant beaucoup plus répandu (cf résultats Google), c’est lui qui l’emporte.

  14. Eh, t’as oublié un tag pour chaque version 😀

    Perso je pense qu’a chaque fois que j’ai à l’écrire… c’est d’une façon différente. =x

  15. Eric, tu quittes la terrasse 5mn ? Ou alors tu y emmènes ton portable, et tu nous fais un petit graphique rapide : les stats des réponses, classées par région, profession, age, sexe, en vacances ou pas, apéro préféré, etc.
    merci, t’es sympa 😉

  16. Bonjour,
    Je suis Cristina Dumitru. Nous avons analysé votre blogue et nous serions intéressés à entrer en contact avec vous afin de vous proposer d’être un BLOGUEUR accrédité de Publicationweb.com.
    Publicationweb.com vous donnera une plus grande visibilité . À noter que c’est tout à fait une service gratuit.
    Au plaisir de vous compter parmi nous!
    Cristina.dumitru@publicationweb.com

    Hello,

Répondre