YouTube sanctionne le YouTubeur Logan Paul pour sa vidéo controversée sur la « Forêt des suicides »

Le YouTubeur Logan Paul paie ses excès : YouTube vient de prendre plusieurs sanctions après sa vidéo choquante montrant une personne qui s’était donné la mort au Japon.

Logan Paul

Le YouTuber Logan Paul est-il allé trop loin dans sa quête de buzz ?

Une semaine après sa vidéo du 31 décembre montrant le corps d’une personne qui s’était apparemment suicidée à Aokigahara, également connue sous le nom de « Forêt des suicides » au Japon, et un jour après que YouTube eut finalement répondu par sa propre déclaration sur l’incident, la société appartenant à Google semble prendre ses distances avec le blogueur-star de 22 ans aux 15,7 millions d’abonnés.

Et les sanctions sont tombées : la chaine YouTube de Logan Paul est retirée de Google Preferred, le programme publicitaire haut de gamme de YouTube qui permet aux marques d’accéder à des chaînes populaires comme celle de Logan Paul. On ne sait pas cependant s’il fait toujours partie du programme Partenaires de YouTube qui permet aux créateurs ayant une chaine avec plus de 10.000 abonnés de gagner de l’argent grâce à un plus large éventail d’annonceurs.

Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, le blogueur/vlogeur hollywoodien voit plusieurs de ses projets avec YouTube mis en sommeil, et sa participation à la quatrième saison de Foursome, une websérie dans le registre de la comédie romantique, annulée.

Logan Paul a lancé sa chaîne YouTube en 2015, promettant à ses abonnés – dont beaucoup auraient moins de 18 ans – un contenu « fou », comme il le décrit dans ses notes sur YouTube. Ses vidéos ont en effet pour but d’être divertissantes, mais la fameuse vidéo de la personne suicidée, qui montre un Logan Paul choqué mais aussi plaisantant avec ses amis sur la scène du drame, était clairement hors de propos par rapport à sa production régulière.

« Le suicide n’est pas une plaisanterie, et il ne devrait jamais être un moyen pour faire plus de vues »

Dans une vidéo suivante vue près de 40 millions de fois au moment où est écrit cet article, Logan Paul présentait rapidement ses excuses en expliquant que son clip avait pour but de mettre en lumière les problèmes de santé mentale. Dans ses excuses publiées sur YouTube le 2 janvier, Logan Paul exprime ses regrets auprès de tous ceux qui ont vu la vidéo, ajoutant : « Je veux m’excuser auprès de tous ceux qui ont été touchés par la maladie mentale, la dépression ou le suicide, mais surtout, je veux m’excuser auprès de la victime et de sa famille ». Une justification qui n’a apparemment pas convaincu grand monde, et qui n’a fait qu’amplifier les critiques.

YouTube a finalement publié un message sur Twitter cette semaine : « Le suicide n’est pas une plaisanterie, et il ne devrait jamais être un moyen pour faire plus de vues ». La filiale de Google a admis qu’il lui avait fallu beaucoup de temps pour faire une déclaration publique, insistant quand même sur le fait qu’elle « écoutait tout ce que vous disiez ».

On pourra cependant s’interroger sur la relative légèreté des sanctions prises par YouTube, dont on sait que le succès massif des vidéos les plus populaires est généralement fondé sur des contenus souvent limites, quand ils ne sont pas tout simplement creux ou totalement mensongers, sans parler des titres racoleurs qui permettent d’engranger des vues. Pour le plus grand bonheur de la plateforme, dont les revenus proviennent exclusivement de la publicité… et donc de l’audience.


Commenter