Automobile : salon de Genève, LEDS, Kia, Smart et autres bricoles

Automobile et technologies numériques sont de plus en plus imbriquées, et les progrès des constructeurs dans ce domaine ont été remarquables au cours des deux dernières années. A tel point que l’on assiste maintenant à une sorte de surenchère sur le thème de celui qui sortira la voiture la plus branchée, au sens high-tech du terme.

Automobile et technologies numériques sont de plus en plus imbriquées, et les progrès des constructeurs dans ce domaine ont été remarquables au cours des deux dernières années. A tel point que l’on assiste maintenant à une sorte de surenchère sur le thème de celui qui sortira la voiture la plus branchée, au sens high-tech du terme.

Ford Sync bientôt disponible en Europe

Nous avions vu les efforts de Ford notamment à l’occasion au salon de Detroit 2011, avec la technologie Sync, qui arrivera prochainement en Europe et dans le reste du monde avec la commercialisation de la nouvelle Focus, qui embarquera ce système intelligent faisant l’objet de démonstrations et d’une importante mise en valeur à Genève.

Un équipement digne des plus hauts de gamme allemands qui figurera sur une voiture de segment de moyenne gamme. C’est aussi par cette démocratisation des technologies de communication que l’automobile fait sa révolution numérique : une « simple » Focus n’aura pas grand chose à envier à une Audi A8 puisque comme avec cette dernière on pourra même choisir la teinte et l’ambiance de l’éclairage intérieur. Cette vidéo montre les grandes lignes de Ford Sync.

Kia, la plus européenne des coréennes

Kia – qui avait invité quatre blogueurs à Genève, dont votre serviteur – de son côté continue à retravailler ses gammes avec à la baguette Peter Schreyer, ancien designer vedette de… Audi (l’homme de l’Audi TT  entre autres). Comme quoi le monde automobile est petit. Sa griffe commence à se voir sérieusement, et les derniers modèles de la gamme ne sont plus « des voitures coréennes importées en Europe » mais de vrais modèles à l’européenne (à l’allemande même), pensés et conçus pour ce marché, avec des lignes qui évoquent tantôt Audi (pour l’Optima notamment, le vaisseau amiral de la marque), tantôt Alfa Roméo ou encore Seat. Ici aussi les équipements sont généreux voire pléthoriques, et mettent encore davantage en exergue la politique un peu pingre des « grosses » marques allemandes en matière d’options. Un exemple ? Sur la Picanto, le plus petit modèle de la marque, situé sur le créneau d’une Twingo, l’équipement iPod est en série. Sur une Audi A6 à plus de 50.000 euros, c’est en option. Cherchez l’erreur…

Autre point intéressant, et j’avais déjà eu l’occasion de le remarquer lors du salon de Paris, Kia a une vraie stratégie social media, avec un blog plutôt actif.

Smart, la surprise tactile

J’avais depuis longtemps envie de tester une Smart, et cette opportunité s’est présentée par coïncidence quelques jours avant Genève alors que le conseiller commercial du concessionnaire de Lyon – lecteur de Presse-citron et blogueur occasionnel – m’a contacté pour me proposer un prêt de quelques jours en totale autonomie. En fait, ne connaissant pas vraiment la gamme je lui avais précisé que j’étais surtout intéressé par tout ce qui touchait à « l’informatique » embarquée ou les équipements liés aux technologies numériques. J’ignorais que les Smart – que mes préjugés me faisaient voir comme  des voitures assez frustres et aux équipements très basiques – proposaient en option un système multimédia complet intégré à la planche de bord, avec grand écran tactile et toutes les fonctionnalités que l’on trouve là encore plutôt sur du haut de gamme. Au menu des festivités, entre autres : un système de navigation GPS à vue panoramique, une connexion Bluetooth avec votre téléphone mobile. Si celui-ci est un iPhone, la fonction iPod est connectée elle aussi via Bluetooth, et vos musiques et playlists sont jouées par la sono de la voiture sans nécessiter aucune connexion filaire, avec affichage des playlists, des titres et de la pochette des albums sur l’écran de la voiture !

Un écran qui permet également de gérer la radio, de lire des CD et même des DVD vidéo. Une prise USB permet en outre de connecter d’autres équipements, comme une clé USB. Enfin, l’ensemble est aussi doté d’un slot SD grâce auquel j’ai pu visionner les photos prises avec mon Canon directement sur l’écran de la Smart. Je passe sur les innombrables autres fonctions mais sachez que cet équipement est facturé en option pour seulement un peu plus de 800 euros (et même en promo à 1 euro au moment du prêt, mais je ne sais pas si c’est encore d’actualité). Voir la vidéo ci-après.

La beauté cachée des LEDS se voit sans délai

On parle souvent de disruption, ou de rupture technologique dans nos domaines de prédilection : web, médias sociaux, technologies mobiles. Si l’on juge l’impact d’une telle rupture à l’électrochoc qu’il crée dans un marché et au nombre de « suiveurs », l’iPhone en fut une, incontestablement. Dans l’automobile, outre l’intégration du numérique, qui n’est après tout qu’une évolution logique, et pas une invention, il y a un secteur qui est en pleine révolution, une révolution discrète et silencieuse, mais qui envahit tous les constructeurs depuis deux ans : l’éclairage. Audi (encore) a été l’initiateur en lançant les premières voitures dotées de feux à LEDS (ou diodes), avec l’A5 puis l’A4, dès début 2008.

Un choix technologique osé et particulièrement réussi esthétiquement, qui est devenu la nouvelle signature design de la marque puisque tous les modèles en sont progressivement équipés, donnant ce regard reconnaissable entre mille (voir photo ci-dessus). Un choix de confort et de sécurité également : les LEDS éclairent beaucoup mieux que les phares classiques (même au xénon), offrent un spectre plus large et une lumière plus « naturelle » ressemblant davantage à la lumière du jour, et ce sans éblouir. Il sont aussi plus aisément modulables, le tout en occupant un espace moins important. Enfin ils consomment moins et permettent l’éclairage de jour, bientôt obligatoire en Europe (mais honni des motards, qui n’auront plus rien pour se distinguer). Cette rupture est en marche puisque Genève fut l’occasion de constater que la plupart des constructeurs adoptaient à leur tour les phares à LEDS (y compris Kia et la petite Picanto). Je ne donne pas trois ans avant que les phares traditionnels aient complètement disparu du paysage automobile. Et ici comme avec l’iPhone, Audi a pris une sérieuse avance dans la maîtrise de cette technologie, après laquelle les autres courent sans vraiment rattraper la marque allemande, se contentant d’ajouter une paire de guirlandes pas toujours très réussies esthétiquement aux modèles existants. Il suffit pour cela de voir l’éclaté d’un bloc optique d’Audi A8 tel qu’il était présenté à Genève, comme le montre la photo ci-dessous.

Que reste-t-il aux grandes ?

Cette intégration des équipements dans toutes les gammes doit provoquer quelques nuits blanches dans les bureaux d’étude et de marketing des marques premium pour lesquelles il parait de plus en plus difficile de se distinguer de la masse. L’enjeu se déplace maintenant sur les motorisations électriques et hybrides, qui seront certainement la prochaine vitrine de savoir-faire des constructeurs. Celui qui saura le premier produire un moteur 100% propre mais procurant les mêmes sensations qu’un bon vieux V8 gavé à la nitroglycérine remportera assurément le premier round.


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. planete.game57 on

    Très beau dossier, vraiment.

    Bien écrit, très agréable à lire, comme d’habitude.

    La Ford Focus m’a aussi énormément étonné.
    Ce n’est pas un mal pour la concurrence. 🙂

  2. Je te rejoint sur ta vision du renouveau du design de Kia qui est effectivement entrain de tourner une page évidente dans son évolution. Ce nouveau design mixer à sa rassurante garantie 7 ans (étendue même aux véhicules d’occasion désormais) m’a fait craquer en octobre dernier pour un sportage 3.
    Malheureusement, je constate depuis un petit (façon de parler) grain de sable dans l’engrenage puisque je n’ai toujours pas le véhicule commandé, la date de livraison prévue est dépassée depuis bien longtemps et niveau communication c’est un fiasco total sans savoir si je recevrait le véhicule un jour …
    Comme d’habitude on a le droit a l’excuse du « victime de son succès », mais c’est la dessus qu’on peut voir que la marque coréenne est une marque qui veut faire comme les grands et qui a encore beaucoup de travail à faire si elle veut y parvenir. L’image ne fait pas tout et est à double tranchant…

  3. Au sujet des LEDs, ne confondons pas les feux de positions tels qu’on les connait aujourd’hui sur un nombre grandissant d’auto et les feux de croisement/route qui utilisent une technologie qui restera, à l’image du Xénon, réservée à des modèles haut de gamme pour encore quelques années (même si la Peugeot 508 semble ouvrir la voie à une popularisation).

  4. Ford prend le large avec ses technologies embarquées. Audi affirme son style. Les constructeurs français semblent vraiment à la traine face à cette débauche technologique.

  5. Merci pour ce petit article 🙂

    Je suis d’accord avec toi sur le système de navigation, c’est la petite pépite de la nouvelle Smart !

    J’invite les lecteurs à passer nous voir à Ecully, on fera volontiers un petit essai 🙂

  6. Très sympa ce système sur la Focus !

    Au sujet des LED, il me semble que tous les véhicules étant homologués depuis ce début d’année doivent obligatoirement comporter des feux de jour. Les LED, de par leur consommation électrique, sont idéales pour remplir cette tâche, donc il n’est pas étonnant que tous les constructeurs les adoptent pour leurs feux diurnes. Je n’ai en tête que la Polo qui a des feux de jour qui ne sont pas des LED.

  7. @ SRFC
    Bonjour,
    Internet Manager chez KIA et fidèle lecteur de presse citron, votre commentaire a retenu mon attention et vous remercie d’avoir pris le temps de manifester votre situation.
    Il est vrai que les délais de Sportage peuvent être plus long que sur certains autres véhicules de notre gamme.
    Afin de répondre de manière personnalisée à votre cas et vous apporter un accompagement je vous propose de me contacter sur mon email f.kobik@kia.fr
    Mentionnez dans votre mail, la version de Sportage que vous avez commandée, votre concession ainsi que votre date de commande, je ferai le maximum pour vous apporter une réponse concrète.
    Bien à vous,
    FK

  8. J’avais vu le pack navigation fin septembre sur une smart fortwo Ecully, je trouvais que ça faisait la différence. J’étais à deux doigts de craquer pour une la formule Mybox mais bon les aléas de la vie on fait que je dois repasser de nouveau le permis…

  9. La fonction Bluetooth du GPS Smart est vraiment top! Synchro parfaite avec l’iPhone, on peut passer les musiques de la playlist directement depuis l’écran tactile du GPS. Bref, un petit GPS qui paie pas de mine mais qui fait de grandes choses !

Répondre