Aux Pays-Bas, un projet de pistes cyclables solaires qui tient la… route

Six mois après sa mise en exploitation, cette route solaire aux Pays-Bas semble tenir toutes ses promesses.

SolaRoad Netherlands from SolaRoad on Vimeo.

Ceci n’est pas une blague. Aux Pays-Bas, dans le village de Krommenie, non loin d’Amsterdam, une piste cyclable un peu particulière a été aménagée. Il s’agit d’une route solaire, c’est-à-dire une route qui génère de l’énergie grâce à l’énergie du soleil. Celle-ci a été exploitée depuis  novembre 2014. Et si vous pensiez à l’époque qu’il allait s’agir d’un flop, vous vous trompez.

Le projet tient la route et selon le consortium qui est derrière celui-ci, la piste cyclable de 70 mètres de long aurait même généré plus d’énergie que prévu.

En six mois, celle-ci aurait été utilisée par pas moins de 150 000 vélos. Et mis à part quelques petits dégâts qui ont nécessité des réparations, elle ne semble pas trop endommagée. En effet, les cellules photovoltaïques sont protégées par du verre spécial, capable de résister aux vélos et même aux véhicules.

Pendant ce temps, la piste a généré 3 000 kWh, suffisamment d’énergie pour alimenter un foyer pendant un an ou encore propulser un scooter pour faire 2,5 fois le tour du monde.

Mais pour l’heure, il ne s’agit que d’un projet pilote. Cependant, de tels dispositifs pourraient un jour alimenter des maisons, des voitures électriques ou encore les feux de signalisation dans les grandes villes.

(Source)


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Pingback: La route solaire est-elle l’avenir des grandes villes ? - MaxyBuzz

  2. Pingback: Aux Pays-Bas, un projet de pistes cyclables solaires qui tient la… route | Actualité nationale & internationale

  3. Projet intéressant par contre 3000kwh correspond à une facture d’électricité de 375€, on est quand même loin de ma facture annuelle. Et j’ai du mal à voir la rentabilité avec ce gain (mis à part une simplification des branchements pour les panneaux, feux rouge…).

  4. Projet « qui tient la route » c’est un beau blabla marketing. Effectivement comme le dit Techologis ça n’a aucune chance d’être rentable à long terme, et surtout mettre les panneaux solaires dans la route au lieu de les mettre sur les toits divise leur efficacité par deux tout en augmentant considérablement leur coût. J’ai de gros doutes sur l’intérêt aussi bien économique qu’écologique, sauf pour les poches de celui qui installe cette route solaire.
    Je remets ici un lien donné dans le site d’origine qui fournit des arguments chiffrés et qui est très intéressant (en anglais):
    https://www.youtube.com/watch?v=6-ZSXB3KDF0

  5. Pingback: La route solaire est-elle l’avenir des gr...

Répondre