Suivez-nous

Auto-Moto

Avec les Clio E-Tech et Capture E-Tech, Renault se lance dans l’hybride

Renault vient de dévoiler les Clio E-Tech et Captur E-Tech, ses premiers véhicules hybrides. Ils seront officiellement présentés au Salon automobile de Bruxelles, qui se tiendra du 10 au 19 janvier.

Il y a

  

le

 
renault captur clio etech
© Renault

Face à l’impact écologique des moteurs thermiques, les constructeurs automobiles développent peu à peu des modèles plus écoresponsables. En 2020, deux grandes solutions s’offrent à eux : le « 100% électrique » ou l’hybride. Tesla a misé sur la première, non sans un certain succès. Toyota, avec ses 20 années d’expérience dans le domaine, a fait le pari de l’hybride.

Pour certaines marques, le choix entre les deux alternatives semble plus difficile. Renault en serait presque un cas d’école. Après avoir misé sur l’électrique avec la Zoé, le constructeur français se lance (enfin) sur le marché de la voiture hybride. Alors qu’on ne l’attendait plus, il a dévoilé deux nouveaux véhicules : la Clio E-Tech et le Captur E-Tech. Bien que leur présentation officielle soit prévue au Salon automobile de Bruxelles (du 10 au 19 janvier), Renault a tout de même dévoilé quelques informations.

Clio E-Tech et Captur E-Tech : après l’électrique, cap sur l’hybride

La Clio E-Tech et le Captur E-Tech reposent tous deux sur un moteur quatre cylindres de 1,6 litre associés à deux blocs électriques. La technologie E-Tech, elle, repose sur une architecture parallèle : les moteurs fonctionnent ensemble ou indépendamment et s’adaptent aux besoins du conducteur (accélération ou puissance). Sur les deux modèles, le démarrage est 100% électrique. Ce sera tout pour les points communs.

La Clio E-Tech intègre en effet un moteur hybride simple. La batterie de 1,2 kWh assure 80% des trajets en ville en tout électrique, soit un gain de consommation de 40% assure Renault. Pour les autres trajets, le moteur mixe énergie thermique et électrique selon la conduite. Ses 140 chevaux promettent une puissance suffisante au regard de son gabarit.

Le Captur E-Tech, lui, est équipé d’un moteur hybride rechargeable. Sa batterie de 9,8 kWh s’épuisera après 50 km en 100% électrique. Grâce à la fonction E-Save le véhicule « limite l’usage du moteur électrique et privilégie le moteur thermique afin de conserver une réserve de charge (40% de la batterie au minimum) pour passer en conduite électrique au moment choisi (circuler en centre-ville, par exemple) ». Propulsé par 160 chevaux, il peut rouler « jusqu’à 135 km/h en utilisation mixte (WLTP) et jusqu’à 65 kilomètres en utilisation urbaine (WLTP City) ». Renault promet une consommation de 1,5 litre/100 km et 32 g de CO2/km émis en cycle mixte.

Renault et l’hybride, de vieux amis

Si Renault ne lance ses premiers véhicules hybrides qu’en 2020, leur histoire a débuté il y a quelques années. Depuis 2011, le constructeur français étudie les possibilités offertes par cette technologie. Pas assez mature ? Trop coûteux ? Dans le coeur de Renault, l’hybride s’est fait détrôner par le tout électrique. La marque a d’abord misé sur la Zoé, une petite citadine 100% électrique. Un choix qui s’est avéré payant au regard de l’excellent accueil réservé à la Zoé.

Les Clio E-Tech et Captur E-Tech jouiront-ils du même plébiscite ? La question du positionnement tarifaire sera déterminante. Pour le moment, Renault n’a communiqué aucune fourchette de prix, ni même de date de disponibilité. Seule information officielle : les deux véhicules seront commercialisés courant 2020. Rendez-vous au Salon automobile de Bruxelles pour plus d’informations.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests