Baromètre 2017: décryptage des pratiques numériques des internautes

Comme chaque année, Google et TNS réalisent une analyse des pratiques numériques des internautes à travers le monde. L’occasion de voir comment nos usages évoluent.

Les français passent trop de temps à faire du surf perso au travail

Comment nos voisins utilisent-ils Internet ? De quelle manière se connectent-ils ? Possèdent-ils des objets connectés ? C’est à ces questions et à de nombreuses autres que le baromètre consommateur 2017 TNS / Google tente de répondre. Véritable mine d’informations sur 63 pays, c’est un véritable miroir de nos usages.

Le web mobile en tête dans 63 pays selon le baromètre consommateur 2017

En France, on sait ainsi que 87% d’entre nous sont connectés, 67% accèdent au web par mobile, 70% regardent des vidéos, 57% sur une plateforme de streaming, 56% cumulent usage d’Internet et de la télévision et nous possédons aujourd’hui 3 objets connectés en moyenne.

Au niveau mondial, la plus grande tendance concerne l’usage du web mobile. Google annonce ainsi que « pour la première fois, le web mobile a franchi la barre des 50% d’utilisateurs dans les 63 pays étudiés par le Baromètre Consommateur ». Un chiffre qui cache un grand écart entre l’Ukraine (51%) et l’Arabie Saoudite (98%) mais surtout une vraie tendance : « dans 62 des 63 pays étudiés, ils déclarent privilégier le smartphone au desktop pour accéder à Internet  ».

De fortes disparités révélées par le baromètre consommateur 2017

Surtout, ce que révèlent ces données, c’est de profondes disparités au niveau mondial. Il peut être parfois difficile d’imaginer la situation dans d’autres pays qui sont beaucoup moins connectés ou en cours de connexion massive. C’est notamment le cas de l’Indonésie où l’accès à Internet a explosé sur les quatre dernières années. De 26 à 56% en Internet desktop et de 14 à 60% à travers les périphériques mobiles.

Si vous voulez découvrir et analyser les données dans le détail pour toutes les rubriques, rendez-vous sur le site du Consumer Barometer. Les données sont triables par pays, critères démographiques (âge, salaire, genre…) ou critères d’usage. Très complet, il ne doit toutefois être pris que comme une capture à un instant T de la situation. Si vous souhaitez voir les tendances, il est possible de comparer les résultats par rapport aux années précédentes.


Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.