[billet sponsorisé] Billet sponsorisé

Disclaimer (disclosure ?) : j’ai été payé librement pour rédiger cet article sponsorisé avec de l’argent.

Billet sponsoris?

Disclaimer (disclosure ?) : j’ai été payé librement pour rédiger cet article sponsorisé avec de l’argent.


25 commentaires

  1. J’ai eu exactement la même idée de billet (article)^^

    Trouvant ce non-débat inutile, limite racoleur, j’ai préféré ne pas y participer et encore moins en faire l’écho… La blogosphère se prend décidément trop au sérieux.

    Comme à son habitude L.G. a trouvé le moyen (les mots) pour enflammer le sujet… Les moutons ont suivi le berger…

  2. Petite annonce : blogueuse absolument non influente écrirait posts sur n’importe quel sujet même inconnu d’elle contre Bounty, Milky Way, rouge à lèvres, Fraises Tagada et autres colifichets.
    Sac Gérard Darel (modèle Charlotte 36 ou 48 heures) accepté.

  3. Zeb a raison, il aurait mieux valu éviter le logo de l’empoisonneur nicotinique au cow boy et de son collègue japonais, parce que là, de facto, Presse-Citron tombe sous le coup de la loi.

    Il suffirait qu’un grincheux d’une association anti-tabac tombe sur la page, fasse aussitôt un constat d’huissier et crac, une assignation.

    Pour le logo FIFA, je suis pas sûr qu’il ne faille pas leur demander leur autorisation avant de l’utiliser, ces organismes sportifs internationaux (CIO, FIFA, FIA, IRB…) sont très sourcilleux sur ce genre de sujets et paient à l’année des armées d’avocats auprès desquels même les pitbulls paraissent avenants 🙂

    Pas facile hein d’être éditeur d’un média il y a plein de lois et de réglements à respecter, même quand on fait rapidos et en pleine nuit un post humoristique on se met en risque 🙂

  4. Heureusement ce sont des logos dans une image GIF http://www.presse-citron.net/sha...
    asse difficilement indexable par les moteurs de recherche.

    Tu aurais écris en toutes lettres "MARLBORO", "MILD SEVEN" et "FIFA 08" il y avait un (petit) risque que Google indexe le billet avec les marques et que avec l’aide de Google Alert leurs juristes tombent dessus.

    Ah, zut, je viens de faire une bêtise là non ? 😉

Répondre