Suivez-nous

Crypto-monnaies

Bitcoin : la chute des cours ruine les pirates nord-coréens

La chute des cours du Bitcoin et des autres crypto fait une victime collatérale inattendue : la Corée du Nord.

Publié le

 

Par

dprk
© Unsplash / Thomas Evans

La firme Chainalysis rapporte que des wallets attribués à des pirates nord-coréens contenant des fonds reliés à quelques 49 piratages réalisés entre 2017 et 2021 ont vu leur valeur valeur fondre depuis le début de l’année. Ces derniers sont en fait entraînés par la chute des cours du Bitcoin et des autres crypto. Début janvier, ces comptes étaient valorisés à 170 millions de dollars. A date, leur valeur ne serait plus que de 65 millions de dollars.

On parle ici de comptes connus attribués à des pirates nord-coréens. Autrement dit la partie émergée de l’iceberg : rien qu’en 2019, les piratages attribués au pays auraient détourné plus de 2 milliards de dollars. Les comptes surveillés par Chainalysis contiennent en fait des sommes d’argent sale en attente de blanchiment et ont fait l’objet de peu de mouvements durant l’intervalle.

La chute du Bitcoin fait une victime collatérale étonnante : la Corée du Nord

Reste qu’il s’agit d’une perte sèche de quelques 61%. Les sommes volées lors d’une attaque en 2021 ont même perdu plus de 80% de leur valeur aux cours actuels. Frappée par de très lourdes sanctions qui l’isolent des marchés internationaux, la Corée du Nord redouble d’astuces ces dernières années pour générer illégalement des entrées de devises. De quoi permettre au pays de maintenir malgré tout son économie, et surtout son programme nucléaire militaire, à flots.

L’une de ces tactiques nord-coréenne est de développer de redoutables capacités de guerre cyber, et de mener de lucratives attaques de grande ampleur, via des ransomware ou tentatives de phishing entre autres exemples. Une activité très lucrative, d’autant que selon divers rapports, les sommes ainsi détournées ou volées seraient mises directement à la disposition du dirigeant du pays, qui peut donc à sa guise affecter les sommes dans les programmes de son choix, en plus d’entretenir un train de vie quelque peu en décalage avec celui des nord-coréens.

Mercedes, produits Apple… les sanctions internationales imposées depuis des années semblent avoir un effet très limité sur les dirigeants du pays et les ambitions nucléaires que la communauté internationale cherchent à sanctionner. Néanmoins, la chute des cours crypto semble ébranler quelque peu un système plutôt pratique d’évasion des sanctions. Il faut toutefois noter que malgré la baisse de valeur, les sommes volées par les pirates nord-coréens n’ont pas disparu.

Lire aussi – Pourquoi la Corée du Nord a volé 350+ millions d’euros de crypto en 2021

D’autant que ces derniers peuvent continuer à générer des sommes importantes via de nouvelles attaques, et même, sans doute, de générer d’énormes bénéfices par la suite lorsque les cours des crypto reprendront le chemin de la hausse.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Les meilleurs forfaits

Les tests