Suivez-nous

Séries

Bonding sur Netflix : on regarde ou on zappe ?

La série Netflix Bonding vaut-elle le temps que l’on s’y arrête. On vous dit ce que l’on en a pensé en tentant réduire les spoilers au maximum.

Il y a

le

Bonding sur Netflix : on regarde ou on zappe ?
© Netflix

Attention Bonding, la dernière petite série made in Netflix n’est pas forcément pour tous les publics. 

Une étudiante dominatrice

Après Black Summer la semaine dernière, on vous présente une autre série de Netflix : Bonding. A la façon de Love, Death & Robots, Netflix joue ici sur un petit format. 7 épisodes, dont aucun ne dépasse les 20 minutes. Une série qui se déguste comme une petite confiserie, à son rythme et sans avoir besoin de garder une heure devant soi.

L’histoire de Bonding, c’est celle de Tiff (Zoe Levin), une étudiante en psychologie le jour qui manie la cravache la nuit. Avec son ami gay Pete (Brendan Scannell), qui joue le garde du corps et l’assistant, elle nous emmène dans son univers quelque peu particulier de dominatrice professionnelle, rempli de fantasmes particuliers. Jamais trop explicite visuellement, misant plutôt sur les sous-entendus, entre chatouilles, cravaches et pingouins. On vous passera les détails sur certaines scènes un peu plus particulières afin de ne pas vous gâcher le plaisir. On a parfois mal pour eux, mais c’est aussi présenté avec une vraie tendresse, sans aucun jugement.

Bonding bouscule les clichés

La série s’assume clairement féministe, tout en étant aussi LGBT. Ce sont certes souvent les hommes qui vivent leurs fantasmes, mais ils sont aussi présentés tour à tour faibles ou ignorants. Les plus old school, regretteront presque que Carrie Bradshaw n’ait pas eu une cravache dans la table de nuit, tant cela aurait pu donner une nouvelle dimension à Sex in the City.

Surtout, si vous avez besoin d’un seul vrai dernier argument, c’est mieux que l’autre programme phare qui a abordé la thématique récemment, à savoir la saga 50 nuances de Grey (la barre n’était pas trop haute, on le reconnaît). Bref, à tenter ce week-end, quand vous ne voudrez pas sortir du canapé !

>> Aller voir la série sur Netflix. 

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Martina BRAGA

    26 avril 2019 at 7 h 17 min

    La, série Bonding? D’une nullité insupportable

  2. Line

    26 avril 2019 at 9 h 42 min

    À voir absolument ça change et c’est vraiment super sympa et pourtant je suis plutôt du genre élitiste.

    Difficile de ne pas aimer un mois effectivement d’avoir un balai à la place des fesses et aucune envie de connaître d’autres choses 😊

  3. fleur

    27 avril 2019 at 13 h 56 min

    Excellente mini-série, j’aime le format pour la concision, la précision. C’est une série sur l’âme humaine point barre, ras le bol des litanies féministes ou LGBTQ+, vous devriez changer le titre du site si vous ne vous pressez pas plus le citron … (sans ça « tour à tout faibles » c’est pas très joli).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans Prime Day 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests