Suivez-nous

Auto-Moto

Les brevets de Tesla sont dans le domaine public et ce n’est pas nouveau

Plusieurs médias ont indiqué que certains brevets de Tesla étaient désormais dans le domaine public, une information qui date pourtant de… 2014. Elon Musk a effectivement tenu à rappeler ce fait dans un récent tweet, sans préciser s’il s’accompagnera d’une autre nouveauté.

Il y a

  

le

 
Tesla Model S
© Tesla

Le 31 janvier, le directeur général de Tesla a évoqué les brevets de l’entreprise dans un tweet, précisant que ceux-ci faisaient partie du domaine public, ce qui pourrait aider les entreprises et autres entités à s’engager contre le dérèglement climatique. Néanmoins, l’information initiale date de… 2014 et le tweet de Musk est un simple rappel à son billet de blog. Pourtant, plusieurs médias ont évoqué l’information comme s’il s’agissait d’une nouveauté.

Tesla, un projet (aussi) à vocation environnemental pour Elon Musk

Il est intéressant de rappeler que l’annonce initiale date de 2014, année durant laquelle Musk a partagé un post sur le blog de Tesla intitulé « Tous nos brevets vous appartiennent ». Difficile de savoir si ce rappel s’accompagnera bientôt d’autres nouveautés ou non, mais l’entrepreneur n’a pas évoqué le sujet pour l’instant.

Pour rappel, Musk indiquait dans son billet de l’époque : « Tesla a été créé pour accélérer l’avènement du transport durable. Si nous ouvrons la voie pour créer un véhicule électrique attrayant, mais que nous semons ensuite derrière nous des mines sous forme de brevets, nous agissons à l’encontre de notre but premier ». Pour ces raisons, l’entreprise « n’engagera aucune poursuite judiciaire contre quiconque veut utiliser notre technologie en toute bonne foi ».

Musk a également confié que Tesla n’avait pas la force de frappe ni la rapidité suffisante pour « construire des voitures électriques assez rapidement pour répondre à la crise du carbone ». En effet, le constructeur a fini par atteindre ses objectifs de production plusieurs mois après la date qu’il s’était initialement fixée, tandis que des marques plus traditionnelles sont en mesure de construire des milliers de voitures classiques « qui sortent des usines du monde entier tous les jours ».

Lors d’une interview accordée à l’acteur et animateur américain Joe Rogan en septembre, Elon Musk s’était exprimé sur l’importance qu’il accordait au projet de Tesla. Il confiait alors, au bord des larmes, « Les voitures électriques sont importantes, l’énergie solaire est importante […] Nous jouons à un jeu fou avec l’atmosphère et les océans. Nous prenons de grandes quantités de carbone dans les profondeurs du sous-sol et les mettons dans l’atmosphère, c’est de la folie. Nous ne devrions pas faire cela. C’est très dangereux. Nous devrions accélérer la transition vers l’énergie durable ».

Notre essai vidéo de la Model 3 :

Source

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Julien

    2 février 2019 at 0 h 26 min

    en même temps y’a quoi comme brevet exceptionnel chez Tesla ? le nerf de la guerre des voitures électriques c’est la batterie, et c’est Panasonic qui a les brevets pour sa technologie de batterie qu’il vend à Tesla, Tesla ne fait qu’assembler les packs batterie.

    • Saris

      2 février 2019 at 22 h 30 min

      Et personne est foutu de faire pareil que Tesla en utilisant les batteries de Panasonic. Dingue, non?

      • Lemon

        3 février 2019 at 17 h 52 min

        N’importe qui peut faire des peniches de 2.2t ou 1.8t avec 500-600kgs de batteries. Après, pour l’Europe et surtout les centres ville une Zoé est bien plus adaptée.
        Le coup des brevets , qui date de 2014 semble être encore un gros coup de comm’ du monsieur.
        Par contre , à voir avec qui Panasonic , va dorénavant coopérer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les meilleurs forfaits

Les tests