Connect with us

Actualités

Oui, Elon Musk a fumé un joint, mais qu’a-t-il vraiment raconté ?

Lors d’une interview filmée et retransmise en direct, le patron de Tesla et SpaceX a été aperçu entre train de prendre quelques bouffées sur un joint. Un événement qui tombe mal lorsque l’on sait qu’Elon Musk a récemment confié être dans une phase difficile. Mais si cette information a rapidement fait le tour des médias, au point de faire chuter le titre de l’action de Tesla en bourse, qu’en est-il du contenu de l’interview ?

Il y a

le

Elon Musk joint

Invité par l’acteur et animateur américain Joe Rogan, Elon Musk s’est plié au jeu de l’interview dans un podcast retransmis en direct sur YouTube. Lorsque celui-ci lui a demandé s’il voulait partager son joint contenant « du tabac et de la marijuana », le PDG de Tesla accepte avant de confirmer l’aspect légal de la marijuana en Californie. Pour rappel, le cannabis à usage récréatif est autorisé dans l’État en question. Expliquant qu’il n’est pas un « fumeur régulier » car « ce n’est pas bon pour la productivité, c’est un peu l’inverse d’une tasse de café », Musk accepte de prendre quelques bouffées. Près de 90 000 personnes assises derrière leur écran ont pu assister à la scène, si bien que ce passage a été plus commenté que le reste d’une interview qui a duré plus de deux heures et demie.

Elon Musk évoque un projet d’avion, mais surtout le développement durable

Au cours de l’interview, Elon Musk a mentionné qu’il se penchait sur « un projet d’avion », un moyen de transport électrique qu’il jugerait plus performant que les avions actuels. Il a indiqué en quelques phrases : « Ce qui est intéressant avec un avion électrique, c’est que vous voulez aller aussi haut que possible, mais vous avez besoin d’une certaine densité d’énergie dans la batterie, car vous devez surmonter l’énergie potentielle gravitationnelle. Une fois que vous l’avez surmonté et que vous êtes à haute altitude, l’énergie que vous utilisez en croisière est très faible, puis vous pouvez récupérer une grande partie de votre énergie potentielle gravitationnelle à la descente. Donc vous n’avez vraiment pas besoin de réserve de carburant ».

Néanmoins, l’entrepreneur a confié que ce n’était pas sa priorité, puisqu’il préférait actuellement se focaliser sur la conception des véhicules électriques de Tesla. Musk a d’ailleurs tenu à préciser ce point, s’emportant presque sur la problématique du réchauffement climatique et de du développement durable.

Au bord des larmes, il développe : « Les voitures électriques sont importantes, l’énergie solaire est importante […] Nous jouons à un jeu fou avec l’atmosphère et les océans. Nous prenons de grandes quantités de carbone dans les profondeurs du sous-sol et les mettons dans l’atmosphère, c’est de la folie. Nous ne devrions pas faire cela. C’est très dangereux. Nous devrions accélérer la transition vers l’énergie durable. Ce qui est bizarre, c’est qu’il est évident que nous allons manquer de pétrole à long terme. Il n’y a qu’une quantité limitée de pétrole qu’on peut extraire et brûler. C’est tout à fait logique, nous devons disposer d’un transport et d’une infrastructure énergétiques durables à long terme. Nous savons donc que c’est le point final, nous le savons. Alors pourquoi mener cette folle expérience où nous prenons des billions de tonnes de carbone du sous-sol et les mettons dans l’atmosphère et les océans. C’est une expérience insensée. C’est l’expérience la plus stupide de l’histoire humaine. Pourquoi fait-on ça ? C’est dingue ».

> Lire aussi :  SpaceX signe un contrat pour envoyer un « client privé » autour de la lune

Joe Rogan a également interrogé Elon Musk sur les lance-flammes de The Boring Company, lui demandant si la vente d’un tel objet n’était pas dangereuse. Si ce dernier a admis avoir vendu le stock entier, il a concédé que l’idée était « affreuse » et qu’il avait pourtant précisé : « n’achetez pas ce lance-flammes ».

Elon Musk SolarCity Flint

Tesla chute en bourse après l’interview

Suite à l’interview, la valeur des actions de Tesla a chuté de 9% avant l’ouverture de Wall Street avant de clôturer en baisse de 6,30% à 263,24 dollars, soit son niveau le plus bas en cinq mois.

Employé de l’entreprise, le comptable Dave Morton a également démissionné un mois seulement après son embauche. Il a déclaré au sujet de son départ : « le niveau d’attention que le public accorde à l’entreprise, ainsi que le rythme au sein de l’entreprise, ont dépassé mes attentes ». Néanmoins, il a expliqué au Guardian : « Je tiens à préciser que je crois fermement en Tesla, en sa mission et en ses perspectives d’avenir, et je n’ai aucun désaccord avec la direction de Tesla ou ses rapports financiers ». Gabrielle Toledano, directrice des ressources humaines chez Tesla, a également indiqué cette semaine qu’elle ne reviendrait pas de son congé autorisé par l’entreprise. Des départs avec lesquels Tesla a déjà commencé à composer en nommant le français Jérôme Guillen à la tête des activités automobiles.

> Lire aussi :  Elon Musk soutient l'idée de Space Force sur laquelle se penche Trump

L’état de santé de Musk inquiète

Pour rappel, la dernière interview que Musk a donnée avant celle-ci concernait son état de santé. Mi-août, il expliquait au New York Times qu’il était épuisé de travailler jusqu’à « 120 heures par semaine », ne sortant pas de l’usine de Tesla pendant parfois des jours entiers. De la même façon, le titre de l’action de Tesla avait chuté en bourse de 8,93%, inquiétant investisseurs et actionnaires.

D’ailleurs, plusieurs analystes ont demandé à Musk de recruter un adjoint qui pourrait permettre au PDG de se reposer et d’assurer la réputation de l’entreprise. James Albertine, analyste chez brokerage Consumer Edge a réitéré cette demande après l’incident du joint, déclarant : « Nous réclamons qu’un codirecteur général ou un directeur général des opérations aide à codifier la structure de direction et, ce faisant, la culture d’entreprise de Tesla […] Nous pensons qu’il s’agit d’une preuve supplémentaire que le moment est venu pour la direction et pour le conseil d’administration de s’attaquer à ces problèmes ».

Pour rappel, la Securities and Exchange Commission (SEC), l’organisme en charge de la régulation des marchés à ouvert une enquête après que Musk ait annoncé sur Twitter vouloir retirer Tesla de la bourse (une décision sur laquelle il est ensuite revenu). Andrew Left, du fonds Citron Research a déposé plainte en indiquant : « Nous pensons que Musk a tenté de manipuler le prix de l’action Tesla avec des tweets faux et trompeurs ».

Si le joint sur lequel Elon Musk a pris quelques bouffées met certainement en lumière un pan de sa santé mentale actuelle, force est de constater que ce n’est certainement pas l’élément sur lequel Elon Musk voulait concentrer les esprits.

11 Commentaires

11 Commentaires

  1. lool

    8 septembre 2018 at 16 h 25 min

    Bah, tous les médias en font une tartine mais si on regarde bien, il demande si c’est un cigare ou autre. Et puis il prend le joint, le renifle et tire juste une taffe qu’il n’avale même pas. Il crapote quoi.
    Et en Californie c’est légal. Alors moi je le trouve plutôt humain, et sympa. Normal quoi, et pas « politiquement correct » comme d’autres qui n’hésitent pas à faire des choses bien pire en privé alors qu’ils jouent les anges moralistes.

    Mais évidemment tous les titres médias l’accablent et font le buzz en titrant « Elon Musk fume un joint » alors qu’il crapote juste une bouffée par curiosité.

  2. koko

    8 septembre 2018 at 19 h 51 min

    Pourquoi cette stigmatisation ? C’est légal chez lui , quel est donc le problème ?
    Vous avez peur ou quoi ?

  3. Charles

    8 septembre 2018 at 23 h 58 min

    « Si le joint sur lequel Elon Musk a pris quelques bouffées met certainement en lumière un pan de sa santé mentale actuelle »

    Ah, parce que fumer un joint fait de vous une personne ayant des problèmes mentaux?

    Conclusion douteuse d’un article qui pourtant (de manière prometteuse) cherchait à dépasser l’incident du fumage de joint….

    Bien sur que le mec est en burnout, vu la quantité de travail qu’il abat. C’est le rêve américain… On trouve des tas d’articles sur internet (regarder dans Capital…), où on vous vend ces CEO qui travaillent comme des fous, vous dit que la clé c’est de se lever à 5 h du matin, de dormir 4 h par nuit, d’écrire des poèmes et de faire du sports en se levant, puis de travailler comme des malades de 8 h du mat à 23 h.

    Oui mais voilà, même eux, ils ne tiennent pas, la preuve… (je dis « même eux » car je pense qu’à la base, ils ont déjà une résistance accrue au stress et une addiction au travail)

    Travailler raisonnablement, ayez des hobbies, et reposez vous ! Après tout, tout ca finira de la même façon…

  4. Thierry

    9 septembre 2018 at 0 h 23 min

    C’est étrange tout de même cette focalisation sur le joint.
    C’est parfaitement légal en Californie. Je ne vois pas où est le problème.
    J’ai écouté l’interview en entier et les réflexion de Musk étaient toutes pertinentes. Je n’y vois aucun signe de faiblesse. Au contraire, son inquiétude et ses interrogations sur l’avenir, le climat et les problématiques énergétiques qu’il connait parfaitement étaient plutôt très lucides et bien placées.

    La personnalité de Musk est évidemment hors normes mais c’est justement sa force et c’est particulièrement rafraîchissant de l’entendre parler avec cette liberté quand on sait combien pèse (économiquement) chacune de ses paroles. Il est très intelligent et connait parfaitement tout cela.

    Cela donne encore plus envie de faire confiance en Musk et en Tesla.

  5. momax

    9 septembre 2018 at 8 h 42 min

    Bonjour,
    quelques coquilles dans cet article (« compatible » au lieu de « comptable ») et le titre pourrait preciser qu’il a juste tiré sur un joint plutôt que de donner l’impression qu’il l’a fumé intégralement, mais ça fait beaucoup de bien de comprendre ce qui a été évoqué en dehors du fameux joint. Merci

  6. Harry Cover

    9 septembre 2018 at 9 h 16 min

    fumer du cannabis ne l’a pas empêché de créer une entreprise innovante et performante. Cela n’empêche visiblement pas le journaliste qui l’a interviewé de travailler non plus.
    Le cannabis récréatif est légal dans de nombreux pays, sans augmentation des accidents de la route ni chute du PIB.
    en revanche, quand il y a eu une panne de réseau mobile pendant 3 jours à Bahreïn, les accidents ont été divisés par 2.

  7. DanyLeRouge

    9 septembre 2018 at 9 h 23 min

    Tesla ne se porte pas très bien, cette entreprise a pris beaucoup de retard de livraison et Elon Musk, au lieu de penser à soigner son image, n’a rien trouvé de mieux que de tirer qques taf de cannabis…..

    A mon avis, il est complètement paumé et ne sait plus quoi faire pour s’en sortir….

  8. Patrick Huet

    9 septembre 2018 at 11 h 42 min

    Ce n’est pas parce qu’un présentateur de télé ou de Podcast nous demande de faire des choses qu’il faut accepter.

    On peut obtenir autant de buzz, en refusant…
    Par exemple, fouler du pied cette fameuse cigarette tendue par Joe Rogan. Voilà qui aurait fait buzzer encore plus.

  9. Bog

    9 septembre 2018 at 13 h 39 min

    Et le bashing Elon Musk / Tesla continue… Affligeant… Foutez lui donc la paix… Un flot incessant de critiques… Mais qu’est ce qui vous animé ? De la jalousie ? De la peur pour vos petits intérêts, quoi d’autre ? Je ne comprends pas…

  10. Seguin

    10 septembre 2018 at 9 h 35 min

    Ou il fait le nettoyage parmi ses actionnaires en vu de privatisation. Dernièrement il avait bien annoncé vendre tesla. Si l’action baisse elle est moins cher à racheter et les actionnaires qui restent sont solides et fidèles donc une trésorerie sur laquelle on peut compter. Depuis qu’il dirige des entreprises et qu’il vit la pression ne trouvez vous pas étonnant qu’il soit autant mis en lumière et aussi instable ? Pensez vous qu’avec les millions qu’il a personnellement en poche il soit au bord du gouffre ? C’est un gros malin

    • Eric

      10 septembre 2018 at 11 h 10 min

      Privatisation ? Tesla est une entreprise privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests