Cardboard et réalité virtuelle : Google veut une même expérience sur tous les casques

Google souhaite que tous les casques Cardboard disponibles sur le marché puissent produire les mêmes effets avec un smartphone.

En 2014, Google avait lancé le casque le Cardboard, un casque de réalité virtuelle, à l’origine en carton, qui permet de jouir d’une expérience plus ou moins similaire à celle proposée par les casques Oculus Rift mais sans dépenser trop d’argent.

En effet, n’importe qui peut utiliser les plans fournis par la firme de Mountain View ou alors acheter chez un constructeur qui s’en est inspiré.

Cardboard original

Je suppose que si les adeptes du « Do It Yourself » ont été ravis d’avoir une chose de plus à fabriquer soi-même, de nombreux utilisateurs de Cardboard ont préféré acheter.

Cardboard

Le seul ennui, c’est que tous les casques produits par les différents constructeurs tiers ne sont pas identiques et de ce fait, ils ne produisent pas forcément les mêmes effets, à causes des différences de configurations.

Cardbaord examples

Afin de remédier à cela, Google a lancé un programme de certification appelé Works  qui permet aux constructeurs de ces modèles de s’assurer que les casques offriront des expériences optimales.

Tout d’abord, il y a un outil qui permet au constructeur de renseigner les différents paramètres de son casque Cardboard et de recevoir un QR Code qu’il pourra imprimer sur les produits.

De son côté, l’utilisateur n’aura qu’à scanner le code avec l’appli Google Cardboard sur Android pour que son mobile s’adapte automatiquement aux dimensions, à la distance focale et aux autres configurations d’un casque.

Et par ailleurs, les constructeurs pourront aussi soumettre leurs produits pour une certification et obtenir un badge qui assurera à l’utilisateur que le casque qu’il a acheté fonctionnera correctement avec les applis pour Cardboard du Play Store.

Pour les développeurs…

Google a également annoncé quelque chose pour les développeurs. Tout d’abord, les SDK Cardboard pour Android et Unity ont été mis à jour. Des améliorations seraient notées au niveau de la détection des mouvements et de l’inertie.

Sinon, Google a publié un ensemble de bonnes pratiques pour les développeurs qui s’intéressent à cette technologie. Celles-ci évoquent notamment des règles d’ergonomie et quelques erreurs à éviter.

Visiblement, ce qui était à l’origine un « side-project » est sur le point de devenir un acteur important de la réalité virtuelle. Le concurrent numéro un, c’est l’Oculus Rift de Facebook.

(Source)


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Pingback: Réalité virtuelle : un programme ...

  2. Pingback: Cardboard et réalité virtuelle : ...

  3. Pingback: Réalité virtuelle | Pearltrees

Répondre