Casques connectés: Bose accusé d’espionner ses utilisateurs à travers Bose Connect

Le célèbre constructeur de casques audio Bose est au cœur d’un procès cette semaine, dont il est l’accusé puisque des utilisateurs l’accusent d’avoir utilisé une application maison pour les espionner au quotidien.

Bose accusé d'espionner les clients de ses casques

Après l’époque du tout « publicité » pour générer des revenus, nous sommes entrés dans l’ère des objets connectés, la nouvelle tendance est donc la monétisation via la revente de données collectées, à des sociétés capables de transformer ces masses d’informations en or. Le fabricant de casques audio semble avoir voulu tenter sa chance, en collectant des données sur ses clients via l’application Bose Connect, afin de disposer d’une nouvelle source de revenus.

Procès : Bose est accusé d’espionner ses clients

L’un des plaignants présent à ce procès, Kyle Zak, affirme que la société Bose se sert de l’application Bose Connect pour espionner les utilisateurs propriétaires de ses casques connectés en Wi-fi. Il a expliqué au juge que cette application était capable de collecter des données sur toutes les musiques que les gens écoutent sur leurs casques Bose, ainsi que sur tous les livres audio.

Les plaignants expliquent « La défense des clients n’aurait jamais pu anticiper que ces types de musique et de sélections audio seraient enregistrées, et envoyées, de toutes les personnes, à une tierce partie explorant les données pour les analyser ». Ces derniers trouvent inadmissible ce viol manifeste de la vie privée, car à aucun moment les clients sont informés de cet espionnage en temps réel, réalisé uniquement dans le but de générer des profits dans le dos des clients, par le biais de la revente des données à des sociétés tiers inconnues.

De nombreux casques Bose concernés

Les plaignants auraient démontré que l’application Bose Connect pouvait identifier précisément chaque casque par le biais de son numéro de série et de l’identité du téléphone où a été installée l’application. Elle pourrait également savoir quels titres sont écoutés, passés en boucle, sautés, les styles de livres audio qui sont écoutés, etc. Bose devra donc répondre de ces accusations dans un procès.

Il semble que les casques concernés par cet espionnage présumé, seraient les : SoundSport Pulse Wireless, QuietControl 30, SoundSport Wireless, SoundLink Around-Ear Wireless II, SoundLink Color II et QuietComfort 35.


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Innovations Orange Hello Show - Orange Bank, Djingo
Orange Bank, Djingo, virtualisation des livebox… découvrez les innovations d’Orange

Orange a dévoilé ce matin au Show Hello ses principales nouveautés, à commencer par son développement sur des activités bancaires...

Fermer