CES 2012 : ce que j’en ai retenu

Le CES 2012 a fermé ses portes vendredi soir. Le temps de digérer un petit saut de 13 heures d’avion assorti d’un deuxième décalage horaire en sept jours et nous voilà frais et dispos pour dresser un bilan de cette édition.

Le CES 2012 a fermé ses portes vendredi soir. Le temps de digérer un petit saut de 13 heures d’avion assorti d’un deuxième décalage horaire en sept jours et nous voilà frais et dispos pour dresser un bilan de cette édition.

Un CES en demi-teinte

Autant le dire tout de suite, je pense que le CES 2012 ne marquera pas l’histoire de ce proverbial salon comme une édition inoubliable. En fait, les cuvées précédentes furent particulièrement excitantes du fait des nouveautés présentées sur le salon, et… en dehors du salon, particulièrement du côté de Cupertino. Car la première décade du mois de janvier, et notamment depuis 2007 et la présentation du premier iPhone (5 ans déjà !), est devenue traditionnellement la période où Apple présente ses nouveaux produits, et le CES – où Apple n’est pas représenté – bruisse des rumeurs liées à la fameuse keynote de la Pomme. D’autre part, les CES 2010 et 2011 furent particulièrement riches en annonces et nouveautés (présentation du premier Google Phone, TV et premiers caméscopes 3D, tablettes Android…).

Et donc, cette année, rien de tout ça. Pas d’annonce Apple pendant le CES, pas de Google Phone à découvrir au hasard d’un stand, et, vous allez rire… pas de tablettes. Non, je plaisante. Des tablettes, il y en a encore eu plein cette année, mais comme vous l’avez certainement remarqué je n’en n’ai pas parlé. Les constructeurs nous avaient déjà fait le coup l’an dernier avec plus de 80 modèles présentés, et la promesse que 2011 serait l’année des tablettes qui allaient tuer l’iPad. On connait la suite. Donc cette année profil bas. Même si de nombreuses tablettes ont encore été présentées, on ne tombera pas dans le panneau une nouvelle fois et on attendra tranquillement qu’elles arrivent réellement sur le marché pour les tester en dehors de toute agitation de salon et effet d’annonce. Et puis bon, l’innovation semble déjà appartenir au passé dans ce domaine : rien ne ressemble plus à une tablette Android qu’une autre tablette Android, qui elle-même ressemble à l’iPad, qui lui-même ressemble à l’iPhone. Une seule peut-être se distingue : la S de Sony, mais elle avait déjà été présentée et prise en main à l’IFA en septembre 2011. Pas vraiment une nouveauté du CES donc (même si elle n’est pas encore disponible à la vente).

Bon, le côté un peu fade et morose de cette édition côté ambiance est cependant contredit par les chiffres : le CES 2012 a battu un nouveau record d’affluence avec 153.000 visiteurs (contre 140.000 l’an dernier) dont 34.000 non-américains, pour 3100 exposants, et le lancement de… 20.000 nouveaux produits. Et puis c’est aussi une question de point de vue, et de marché : pour les américains par exemple, l’excitation de la nouveauté était suscitée par la première présentation officielle du Samsung Galaxy Note. Le smartphone-tablette de Samsung n’est en effet pas encore sorti aux USA alors qu’il est disponible chez nous depuis près de deux mois. Samsung avait d’ailleurs mis les petits écrans plats dans les grands puisque tous les bus-navettes officiels du CES étaient pavoisés aux couleurs du Galaxy Note, et plusieurs stands en ville proposaient de faire votre portrait à main levée par des artistes directement au stylet sur le Note.

galaxy note
Photo : Julie Jacobson, AP

Parmi les marques et produits qui auraient mérité un article à eux seuls, même s’ils ne présentaient pas de nouveautés révolutionnaires, j’ai noté GoPro et Parrot. Deux boîtes qui mine de rien ont un point commun : la vidéo embarquée. L’approche de GoPro est intéressante car du-delà du produit, elle symbolise une évolution et un usage. L’évolution, c’est celle de l’adoption par le grand public d’un dispositif jusque-là réservé aux professionnels, la caméra embarquée. L’usage c’est cette possibilité de filmer en HD ses propres exploits sportifs et de publier facilement sur les réseaux sociaux des vidéos spectaculaires et de très bonne qualité. Une façon en quelque sorte de soigner son personal branding (ou branling, comme vous préférez). GoPro l’a bien compris : sans rien inventer, le fabricant californien de caméras portatives HD hyper-robustes et étanches a su conceptualiser un produit et l’adapter à un usage naissant pour créer son propre marché. Et apparemment ça marche : en quelques années les caméras GoPro ont été utilisées dans plus de 60 shows TV. Quand on voit que Robert Kyncl, l’un des boss de YouTube prévoit qu’en 2013 90% du trafic web sera de la vidéo, on se dit que GoPro a quelques belles années devant lui.

goproLes caméras GoPro sur le guidon et le support de selle d’un VTT

Concernant Parrot, voilà une boîte française qui non seulement innove et sort de beaux produits, mais qui fait le buzz et l’actualité à chaque CES. La présentation et les démos du déjà mythique AR.Drone avaient défrayé la chronique en 2010 et fait chavirer le cœur de Vegas (qui pourtant en a vu d’autres), alors qu’en 2011 le fabricant innovait encore avec l’Asteroid, le premier auto-radio de deuxième monte intelligent. Cette année marque pour Parrot l’évolution et la maturation tranquille de tous ces concepts avec une arrivée imminente sur le marché, et notamment le Parrot Asteroid 2DIN, un dispositif multimédia et GPS à écran tactile capacitif de 6.2 pouces multipoints sous Android qui s’installe dans la console centrale de la voiture et transforme n’importe-quel modèle en voiture aussi connectée et high-tech qu’une Audi ou Béhème dernier cri. Et puis bon, Parrot a encore fait le show avec une démo absolument é-pous-tou-flante de l’AR.Drone 2.0 qui filme maintenant en HD et permet d’enregistrer les vidéos directement sur le smartphone qui le pilote. Cette démo, que j’ai tentée de filmer entre les mailles du filet de protection, met en scène deux AR.Drone qui dansent en ballet synchronisé et en rythme sur une musique électro, alors que personne n’est aux commandes, puisque le vol a été programmé à l’aide de la version 2.0 du logiciel de contrôle. Regardez : même si cela rend moins bien en vidéo et que ça bouge un peu, je peux vous assurer qu’en vrai c’est à couper le souffle, et il suffisait de voir les yeux ébahis des spectateurs pour s’en convaincre.

Assistants personnels, montres intelligentes, le retour des vrais gadgets

Outre les grandes tendances maintes fois rebattues (TV 3D, TV connectée, TV ultra-fine ultra-haute définition et ultra-tout, applications), j’ai noté aussi l’apparition ou la confirmation de plusieurs gadgets et usages que l’on n’avait qu’entraperçus jusqu’à présent. C’est le cas notamment de divers assistants personnels comme le MotoActv, mais également d’une multitude de petits appareils de poches destinés à vous faciliter la vie (ou à vous la sauver) en vous accompagnant dans vos activités quotidiennes, principalement sportives ou fitness. Qu’il s’agisse du iBike DashTM, un tableau de bord pour cycliste qui se présente sous la forme d’une application iPhone fournie avec un support dédié à fixer au guidon, ou de iHealthTM, qui propose des analyseurs de glycémie et de tension connectés directement à un iPhone, iPod Touch ou iPad.

imwatch

Autre tendance, pour quelque-chose qui paraissait davantage relever du gadget inutile il y a encore quelques années, la montre connectée ou smart watch. Ce n’est pas un nouveauté de cette année (voir mon test de la LG Watch Phone il y a déjà 3 ans) mais de plus en plus de constructeurs se lancent sur le créneau, comme MetaWatch, inPulse ou encore la SmartWatch de Sony Ericsson. La montre-téléphone avait ouvert la voie mais il s’agit maintenant d’assistants personnels d’un genre un peu différent puisque, connectés sans fil à un smartphone (Android généralement), ils en récupèrent et affichent diverses données, comme les emails, l’agenda et bien sûr la lecture de musiques stockées sur le téléphone. C’est le cas de I’m Watch par exemple, présentée au CES. Il s’agit donc d’un dispositif relais qui permet d’accéder à un bouquet d’informations sans avoir à sortir son mobile de sa poche. En plus ces montres connectées sont plutôt réussies esthétiquement, ce qui les rend bien sûr irrésistibles pour tout geek qui se respecte.

tensiomètre Android
Tensiomètre connecté à une tablette Android

Et les robots alors ?

On en a un peu moins parlé, mais les robots continuent leur montée en puissance, et je parierais bien sur une tendance lourde pour les prochaines éditions du CES. Laurent, un lecteur de Presse-citron m’a facilité le travail en compilant toute une série de vidéos sur le sujet, captées pendant le CES, que je vous livre ici comme je les ai reçues :

La vidéo de la machine robobuilder au CES 2012
http://www.youtube.com/watch?v=tArR8FlnUTE
http://www.youtube.com/watch?v=vFxGesz68xA
http://www.youtube.com/watch?v=F_EUP7q848U

D’autres de la game machine qui utilisent les robobuilder
http://www.dailymotion.com/MECADROID#videoId=xnoe1m
http://www.dailymotion.com/MECADROID#videoId=xnodvj
http://www.youtube.com/watch?v=YQrWQ9LKoWE

D’autres robots
http://www.youtube.com/watch?v=fHIdQfpcI2c
http://www.youtube.com/watch?v=PjihzIW3-AM

Les phoques
http://www.youtube.com/watch?v=OnsnHpFX6Zc

Le purfier d’air ECOVAC que j’ai vu au salon de l’aide à la personne
http://www.youtube.com/watch?v=nagCuKjp0bw

Un robot avatar
http://www.youtube.com/watch?v=5FvcqERU0Zc

Un ANDROID
http://www.youtube.com/watch?v=TIoljoCIqNE

Xybot
http://www.youtube.com/watch?v=bGUHiXMhbBg

Robot de télépresence IROBOT
http://www.youtube.com/watch?v=R0PlbmyT57A
et VGO
http://www.youtube.com/watch?v=ZMgc5L6rqTc

un nouveau aspi TECKO MAID
http://www.youtube.com/watch?v=Z0wUhCO3B1c

Sfero
http://www.youtube.com/watch?v=W4BMjMdxlsc

La voiture (de plus en plus) connectée

C’est un sujet récurrent et de plus en plus présent lors des récentes éditions du CES. Outre Ford, on notera le partenariat entre NVIDIA et Audi, qui intègre une puce Tegra dans la dernière version de son système multimédia embarqué MMX, présenté sur une A7 au CES, mais qui devrait équiper progressivement toute la gamme, et notamment la nouvelle A3 dont seul le tableau de bord était en démo au salon. Mercedes présentait quant à lui mbrace 2, un dispositif qui permet d’intégrer le web et les médias sociaux dans le tableau de bord d’une Benz, et qui sera disponible dès 2013 aux USA sur la gamme SL puis progressivement sur les autres modèles de la marque.


Ford Evos concept hybride et connectée au cloud

audi urban concept
Le concept car Audi Urban

tesla S dashboard
Le tableau de bord tout en écrans de la nouvelle berline électrique Tesla S

Autre présentation, plus exotique : le système d’exploitation QNX de BlackBerry (celui qui équipe la tablette PlayBook et bientôt les autres terminaux de la marque) installé dans une Porsche 911 en lieu et place du PCM d’origine. C’est de l’ordre du prototype mais c’est une démonstration des possibilités offertes par l’invasion du numérique dans le tableau de bord. Une énorme faute de goût cependant, qui relève presque du sacrilège : avoir remplacé les mythiques 5 compteurs ronds analogiques de la non moins mythique 911 par un écran. Bueurk.

Notons également Kia, qui a profité de ce CES pour lancer la nouvelle version de son système multimédia à commande vocale UVO eServices. Enfin, la légendaire De Lorean, voiture de sport préférée des geeks (avec la Tesla) est revenue du futur pour faire une apparition en starlette au CES, mais version électrique. Remarquez, le modèle original aussi était électrique, à sa façon, si je me souviens bien.

Les ultrabooks

Les ultrabooks ont été au CES 2012 ce que les tablettes furent au CES 2011. Souhaitons-leur cependant un meilleur sort. Pour ma part le choix est fait. Le temps de réunir quelques économies et je remplacerai le plus vite possible mon netbook – qui a changé ma vie de blogueur nomade mais dont les limites commencent à se faire sérieusement sentir – et mon Chromebook par un Ultrabook. Reste à choisir le bon, entre l’Acer Aspire S5, le HP Envy 14 Spectre ou encore le Dell XPS 13 (sans lecteur de carte-mémoire ?!…), et la bonne dizaine d’autres machines présentées entre autres sur le stand Intel. Bon toutes ces machines ne sont pas données (compter entre 700 et 1000 euros) mais il s’agit de véritables outils de travail, qui devraient faire gagner en productivité par rapport à un netbook.

ultrabook

Au sujet du netbook et de mon activité de blogueur sur salon, une théorie se vérifie un peu plus sur chaque déplacement : on perd au moins 50% de productivité par rapport au même travail effectué sur un PC de bureau. Tout d’abord, il faut déjà diviser par 8 la surface d’écran disponible (10 pouces contre 2×22 pouces) donc exit le multi-tâche multi-fenêtres. Ensuite, en 3G (à l’hôtel par exemple si on en veut pas se faire plumer avec un WiFi à 25 dollars/jour) la connexion est généralement deux à quatre fois plus lente. Enfin le netbook lui-même est un peu mou du genou avec son petit processeur de 1 Ghz par rapport à une bonne station de travail fixe. Résultat : il faut en moyenne deux à quatre fois plus de temps pour accomplir une tâche identique, comme par exemple rédiger un billet de blog (et ne parlons pas de la vidéo, qui peut s’avérer un véritable calvaire, tant en édition qu’en upload). Sur plusieurs jours ça compte. Espérons donc qu’un bon ultrabook, avec son écran plus grand, un processeur plus puissant et un démarrage instantané, résoudra en partie le problème. Les utilisateurs de longue date de MacBook Air ne me contrediront certainement pas, mais moi désolé c’est et ça reste Windows 🙂

Voilà en substance ce que j’ai retenu de ce CES 2012. Bien sûr j’ai certainement oublié et raté plein de choses puisqu’il est impossible d’être exhaustif quand on est seul sans une armada de reporters qui sillonnent méthodiquement chaque allée et qu’il y a plus de 3000 exposants, mais les grandes tendances sont là je pense.

Vous pouvez retrouver tous les articles de Presse-citron sur le CES 2012 ici.

Pour conclure, quelques photos en vrac, incluant le petit crochet par Los Angeles où je prenais mon vol retour via la Vallée de la mort. La région est trop belle pour se limiter à un salon d’électronique, fut-il le plus grand du monde.

LG Spectrum
LG Spectrum


Les jeux vidéo c’est la santé !

Nokia Lumia 900
Nokia Lumia 900 et Nokia Lumia 800

Google TV 2.0
Google TV, la télé intelligente et connectée…


… quand elle marche 🙂

orange3 [CES 2012] Ford sur tous les fronts


Nos dernières vidéos

20 commentaires

  1. Êtes-vous passés à coté du Zik de Parrot, le casque le plus innovant du moment, ou avez-vous volontairement choisis de ne pas en parler ?

    Dans une moindre mesure, il y a aussi le Zikmu solo.

    Ce sont pour moi deux vraies innovations, le drone 2 n’est qu’une amélioration hardware non ?

    • Eric

      @Phil : non mais quand j’ai voulu le tester sur le stand celui que j’ai pris ne fonctionnait pas et il y avait trop de monde pour en essayer un autre

  2. Excellent article et quelques photos sympas au passage !

    PS : Les ultrabook n’accélérerons pas les débits wifi 😉 rien de tel qu’un bon vieux et lourd ordi portable pour réaliser les tâche importante de façon efficace.

  3. C’est bien dommage ! Selon plusieurs de vos collègues anglo-saxons (Engadget, The Verge), c’est un produit très prometteur, bien qu’encore à l’état de prototype sur le CES (pas de tag NFC) !

    Affaire à suivre ! 🙂

  4. Pingback: CES 2012 : Une cuvée en demi-teinte | AllMyTech | Scoop.it

  5. C’est claire qu’on a pas eut de « truc de ouf » cette année…les choses les plus intéressantes et belles de ce voyages restent sur les 5 dernières photos 😀

  6. Pingback: CES 2012 : ce que j'en ai retenu | L'Expert Comptable des startups | Scoop.it

  7. Pingback: Photo | Pearltrees

  8. Pingback: CES 2012 : les meilleurs produits des blogueurs et journalistes FR | Blog LDLC

  9. Pingback: Fascinant : quand les drones de poche volent en escadrille

  10. Pingback: Actualités du monde - Fascinant : quand les drones de poche volent en escadrille

  11. Pingback: [Insolite] Drones de poche en formation | iGoldHouse – Le blog

  12. Pingback: Quand les drones de poche volent en escadrille | hiworld360

  13. Pingback: Fascinant : quand les drones de poche volent en escadrille

  14. Bonjour,

    Quelqu’un connait les résultats financier et en terme de volume de vente de la watchphone LG (lancée en 2009) sur cette année là et depuis?

    Merci!

Send this to a friend