Connect with us

Auto-Moto

CES 2019 : Toyota dévoile le P4, un véhicule qui remplace le chauffeur… sans le remplacer

Lors du CES 2019, Toyota a dévoilé le P4, le prototype d’un véhicule qui propose deux niveaux d’autonomie baptisés Chauffeur et Guardian. Ce dernier vise à « amplifier les performances du conducteur mais sans le remplacer ».

Il y a

le

Toyota P4 Guardian
RhinoshieldRhinoshield, coques et protections ultra résistantes pour smartphones : Découvrir ou lire notre article.

Comme prévu, le constructeur Toyota a profité du CES pour lever le voile sur le nouveau prototype d’un nouveau véhicule semi-autonome du nom de P4.

Toyota voit là un système pour « amplifier les performances du conducteur mais sans le remplacer »

Pour le CES, Toyota a accompagné sa venue du prototype P4, un véhicule qui dispose de deux niveaux différents d’autonomie, en fonction du choix de l’utilisateur. Le constructeur japonais a donc présenté le prototype avant de s’attarder sur les fonctionnalités qui concernent l’autonomie de la fameuse voiture.

Développée par le Toyota research Institute (TRI), la Lexus LS 500h est équipée de nombreux capteurs à la façon des véhicules autonomes de Waymo ou Uber. Comme l’explique la firme japonaise, le prototype embarque Chauffeur et Guardian, deux systèmes d’assistance à la conduite. Le premier promet une autonomie complète de niveau 5, là où le second est un peu différent, mais tout aussi intéressant. En effet, Guardian est un système qui aide l’utilisateur dans la conduite sans pour autant conduire le véhicule à sa place.

Lors de la conférence, Toyota déclare à ce sujet : « Le développement de la partie Chauffeur privilégie une conduite entièrement autonome, où le facteur humain est pour l’essentiel absent de l’équation, soit dans tous les environnements, soit dans des zones définies. En revanche, Guardian est conçu pour amplifier les performances du conducteur mais sans le remplacer. L’arrivée de la nouvelle plateforme P4 dans notre flotte au printemps permettra d’accélérer le développement sur ces deux fronts ».

Concernant Guardian, Gill Pratt, PDG du Toyota Research Institute ajoute : « Ce n’est pas un interrupteur marche/arrêt discret […] c’est plutôt un mélange homogène d’humains et de machines travaillant ensemble en équipe, et nous tirons les meilleures compétences de chacun ».

Aucune date concernant la disponibilité d’un système tel que Guardian n’a été transmise, mais Gill Pratt évoque tout de même une possibilité « au début des années 2020 ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests