Suivez-nous

Tech

C’est confirmé, le Royaume-Uni bannit Huawei de son réseau 5G

Comme pressenti, Huawei a bien été écarté du réseau 5G sur lequel travaille actuellement le Royaume-Uni.

Il y a

  

le

 
Huawei P40 Pro
© Presse-citron.net

Début janvier, les autorités britanniques suggéraient que Huawei pourrait faire partie de son réseau 5G, une technologie que le pays installe peu à peu en vue d’un déploiement proche. Toutefois, le Royaume-Uni est revenu sur cette décision il y a une semaine en émettant quelques doutes.

Le gouvernement avait indiqué que le secrétaire d’État au numérique, Oliver Dowden ferait une déclaration sur le sujet durant le mois de juillet. C’est désormais chose faite.

Huawei est désormais banni du réseau 5G du Royaume-Uni, une décision qui concerne également les infrastructures 4G puisque la nouvelle technologie se base sur ces derniers. Le secrétaire d’État au numérique a ordonné le retrait de tous les équipements utilisés d’ici 2027. L’achat de ces derniers auprès de la société chinoise sera également interdit dès le 1er janvier 2021.

Le Royaume-Uni dans les pas des USA

Pour prendre cette décision, le Royaume-Uni s’est appuyé sur les décisions prises durant une réunion du Conseil national de sécurité. Celui-ci a décrété que les restrictions à l’égard de Huawei risquaient de ne pas suffire pour garantir la sécurité des équipements concernés. Avant janvier, il était prévu que les autorités acceptent la contribution de la société chinoise au réseau 5G à hauteur de 35% des parts de marché d’ici l’année 2023.

Ce choix fait également suite aux pressions mises par l’administration Trump sur le gouvernement britannique et le Premier ministre Boris Johnson. Depuis des années, les USA demandent à leurs alliés de se méfier du groupe chinois sous prétexte que celui-ci se livrerait à des pratiques d’espionnage pour le compte de Pékin. Il y a deux mois, le pays a repoussé les sanctions actuelles jusqu’en 2021.

De son côté, Huawei a réagi dans une déclaration : « Cette décision décevante est une mauvaise nouvelle pour tous ceux qui possèdent un téléphone portable au Royaume-Uni. Elle menace de faire entrer la Grande-Bretagne dans la voie du numérique, de faire grimper les factures et d’aggraver la fracture numérique. Au lieu de « niveler par le haut », le gouvernement nivelle par le bas et nous l’invitons à reconsidérer sa décision. Nous restons convaincus que les nouvelles restrictions américaines n’auraient pas affecté la résilience ou la sécurité des produits que nous fournissons au Royaume-Uni ».

La société a ajouté qu’il s’agissait d’une décision concernant la politique commerciale des États-Unis et non la sécurité. Huawei prévoit d’analyser en détail ce choix afin de comprendre les enjeux et les impacts pour le groupe.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests