Suivez-nous

Tech

Huawei écope des sanctions des USA pour un an de plus

Donald Trump a annoncé qu’il prolongeait les sanctions prononcées à l’égard de Huawei jusqu’à 2021.

Il y a

  

le

 
huawei
© Presse-citron.net

En mai dernier, les États-Unis ont mis fin à l’utilisation de la licence Android qu’utilisait Huawei, privant également le constructeur chinois de tous les services de Google sur ses smartphones, à l’exemple de son OS, de son Play Store ou encore de ses applications comme Gmail et YouTube. De plus, la société chinoise n’est plus en mesure de faire du commerce avec les entreprises américaines, car elle est désormais placée sur liste noire.

Huawei persona non grata aux USA

Ce jour, le président des États-Unis a annoncé qu’il prolongeait la totalité des sanctions de Huawei jusqu’à l’année 2021. Jusqu’à cette date, la firme chinoise est donc toujours considérée comme un danger potentiel pour la sécurité du pays dirigé par Donald Trump.

Actuellement, Huawei profite de certaines autorisations qui lui permettent encore de ne pas avoir à faire face à la totalité des sanctions. Celles-ci visent à laisser certains espaces changer leurs équipements actuels au détriment du constructeur chinois. Le dernier délai accordé au groupe se terminera le 15 mai, demain, mais la licence devrait de nouveau être prolongée par le ministère américain du Commerce, assure une personne proche du dossier à Huawei.

De son côté, la CTIA, l’association professionnelle qui représentent l’industrie des communications sans fil exhorte le ministère à donner à Huawei une licence à long terme. L’entité affirme que « ce n’est pas le moment d’entraver la capacité des opérateurs mondiaux à maintenir la santé des réseaux ».

Depuis que Huawei est sur liste noire, ses smartphones ne peuvent plus profiter des services de Google, ce qui veut dire que le groupe a été dans l’obligation de dévoiler les derniers-nés de sa gamme —les Huawei P40, sans embarquer l’OS américain ni son Play Store. Cette interdiction risque donc de faire baisser très largement les ventes de téléphones sur des marchés comme l’Europe, logiquement très habitués à utiliser les services de Google.

Huawei a fait part de sa volonté de développer son propre OS maison et de booster son magasin d’applications afin de mettre en place une alternative fiable et solide à Google. Cependant, le projet n’est pas encore d’actualité.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests