Connect with us

Startups

C’est officiel : BlaBlaCar est une licorne

En levant 200 millions de dollars, BlaBlaCar intègre le « Billion Dollar Startup Club ».

Il y a

le

Le bruit courrait depuis un moment, mais maintenant c’est officiel. BlaBlaCar intègre le cercle fermé des licornes, ces start-up dont la valorisation excède le milliard de dollars. En effet, l’entreprise française a levé 200 millions de dollars, soit près de 177 millions d’euros. Sa valorisation est désormais de 1,6 milliards de dollars, soit 1,4 milliard d’euros. Le ministre de l’économie Emmanuel Macron n’a d’ailleurs pas manqué de féliciter l’entreprise : « Bienvenue chez les (très) grands. Et bravo! ».

Interrogé par nos confrères de BFM Business, le fondateur Frédéric Mazella a souligné le fait que ce n’est pas trop la valorisation qui est importante, mais surtout le fait que cela signifie que les investisseurs ont confiance en l’entreprise, qu’ils pensent que BlaBlaCar a « un potentiel dans le digital qui va se réaliser ».

Cependant, en termes de valorisation, et en se basant sur le classement du « Billion Dollar Startup Club » du Wall Street Journal (sur lequel les trois premiers sont Uber, Xiaomi et Airbnb), BlaBlaCar se positionne devant des entreprises comme Evernote ou encore Shazam. Actuellement, ce classement compte 11 entreprises européennes.

> Lire aussi :  La licorne BlaBlaCar annonce être rentable pour la première fois en 12 ans

Pour rappel, BlaBlaCar est un service de covoiturage qui met en relation des conducteurs et des voyageurs, afin de partager le coût du trajet. Actuellement, l’entreprise française revendique près de 20 millions d’utilisateurs dans 19 pays différents. Et la somme levée devrait permettre à celui qui affirme être le leader mondial du covoiturage de débarquer dans d’autres marchés, comme l’Amérique Latine (en commençant par le Brésil).

(Source)

12 Commentaires

12 Commentaires

  1. Laurent

    17 septembre 2015 at 9 h 55 min

    « Sa valorisation est désormais de 1,6 milliards de dollars, soit 1,4 millions d’euros. »
    Violent le taux de change ! ^^

  2. Laurent

    17 septembre 2015 at 9 h 59 min

    « Sa valorisation est désormais de 1,6 milliards de dollars, soit 1,4 millions d’euros. »
    Violent le taux de change ! ^^

  3. Nicolas

    17 septembre 2015 at 10 h 02 min

    1,6 milliard de $, ça fait 1,4 milliard d’€, pas million.
    Aussi, le ministre de l’économie c’est Macron pas Macro.

  4. Som

    17 septembre 2015 at 10 h 05 min

    Pitié relisez vous !
    « 1.4 MILLIARDS… » « Emmanuel MacroN… » « les investisseurs ONT… »

  5. Hikarù

    17 septembre 2015 at 10 h 12 min

    Sa valorisation est désormais de 1,6 milliards de dollars, soit 1,4 millions d’euros.

    L’euro est en forte hausse alors ?

  6. Hikarù

    17 septembre 2015 at 10 h 19 min

    « Sa valorisation est désormais de 1,6 milliards de dollars, soit 1,4 millions d’euros. »

    L’euro est en forte hausse alors?

  7. Hikarù

    17 septembre 2015 at 10 h 23 min

     » Sa valorisation est désormais de 1,6 milliards de dollars, soit 1,4 millions d’euros. »

    La valeur de l’euro est en hausse alors?

  8. Hikaru

    17 septembre 2015 at 10 h 24 min

     » Sa valorisation est désormais de 1,6 milliards de dollars, soit 1,4 millions d’euros. »

    Chouette la valeur de l’euro est en hausse alors? ^^

  9. titi

    17 septembre 2015 at 10 h 36 min

    il y a un soucis de conversion là XD :
    « Sa valorisation est désormais de 1,6 milliards de dollars, soit 1,4 millions d’euros. »
    Se serai pas 1.4 MILLIARDS d’euros?

  10. Pagnat

    17 septembre 2015 at 10 h 38 min

    1,6 milliards de dollars =1,4 millions d’euros ? Mince, faut que je fasse un tour en ligne acheter quelques voitures !

  11. Eric

    18 septembre 2015 at 11 h 32 min

    Vous aurez tous compris qu’il s’agissait d’une coquille évidemment, rapidement corrigée, merci de votre vigilance.

  12. Nicolas

    30 novembre 2015 at 15 h 28 min

    Bonjour,

    J’ai l’impression que cela en choque certains la valorisation de Bla Bla Car. C’est vrai qu’elle est vraiment élevée mais au final, il s’agit d’une startup du futur: elle fait partie de l’économie collaborative, est bonne pour l’écologie et favorise les échanges.

    Le covoiturage existait évidemment avant Blablacar, mais n’était pas beaucoup utilisé. Grâce à eux c’est devenu populaire, et c’est plaisant.

    Nicolas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Dernières news

Les bons plans

Les tests