Suivez-nous

Sciences

Cette start-up veut vous faire visiter la stratosphère en montgolfière

Les vols dans l’espace ne seront bientôt plus réservés aux multimillionnaires. Mettez quand même 75 000 dollars de côté.

Il y a

  

le

 

Par

Space perspective
© https://thespaceperspective.com/

Il y a les fusées occupées par des astronautes et cosmonautes professionnels, puis il y aura dans un avenir pas si certain les voyages dans la stratosphère à bord de navettes du futur pour touristes très fortunés.

Et si finalement l’espace n’était pas la chasse gardée de la NASA, de SpaceX et de l’Agence Spatiale Européenne ? C’est en tout cas le credo d’un couple d’entrepreneurs qui s’est mis en tête de fabriquer des ballons pressurisés pour envoyer des terriens dans l’espace à une altitude de 30 kilomètres – soit trois fois la hauteur à laquelle navigue un avion de ligne – , pour un tarif très largement inférieur à celui demandé pour voyager par exemple à bord de Virgin Galactic.

Baptisée World View Enterprises, la startup vise à atteindre l’objectif ambitieux d’emmener les visiteurs dans la stratosphère (couche primaire de l’atmosphère terrestre) pour un prix de 75 000 dollars chacun, ce qui fait quand même un peu cher le kilomètre. À cette hauteur, les visiteurs pourront voir la courbure de la Terre et, au-dessus de la troposphère, la bulle d’air qui permet à la vie sur Terre d’exister.

Monter à 30 kilomètres pour « seulement » 75 000 dollars

Pour accomplir ce périple vertical, les voyageurs prendront place à bord d’une spacieuse capsule pressurisée appelée « Neptune », pouvant contenir neuf passagers, dont un pilote, qui mettrait deux heures pour monter à la hauteur prévue de 30 kilomètres. La capsule elle-même sera soulevée par un énorme ballon rempli d’hydrogène à une vitesse de 19 km/h.

Lors de la descente, il faudra encore deux heures pour descendre jusqu’à un point de chute dans l’océan Atlantique ou le golfe du Mexique, où un vaisseau spatial viendra chercher les passagers, la capsule et le ballon. La durée totale de la descente serait d’environ six heures, dont quelques heures pour profiter d’une vue imprenable depuis le sommet.

Bien sûr, pour ne rien rater du voyage et du paysage, la capsule sera dotée de fenêtres panoramiques offrant aux passagers une vue à 360 degrés de la Terre en dessous et du ciel au-dessus. L’engin embarquera également une série de capteurs et de dispositifs de communication permettant aux passagers d’accéder à des données telles que l’altitude, le vent, la température et d’autres informations importantes. Sans oublier des toilettes offrant la meilleure vue au monde, juste en dessous du pont principal.

Cela peut paraitre un peu artisanal, voire farfelu de prime abord, mais c’est en fait très sérieux puisque la société a conclu un contrat de location avec Space Florida, afin d’utiliser le Centre spatial Kennedy pour ses premières opérations. Selon un autre accord, elle aurait également accès aux installations de la NASA, alors que c’est l’Office of Commercial Spaceflight de la très sérieuse FAA (la DGAC américaine) qui réglementera les voyages.

Les co-fondateurs de cette entreprise, Space Perspective, comptent sur leur vaste expérience dans le domaine pour en faire un succès. Les premiers vols devraient débuter en 2024.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. drsgoodspeed

    30 juin 2020 at 21 h 06 min

    ligne 7 – l’espace à une altitude de 30 000 kilomètres

    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests