Chez certaines personnes, les selfies peuvent faire perdre 5 heures par semaine

Une étude menée au Royaume-Uni dévoile tous les secrets des selfies. Faut-il s’inquiéter ?

Selfie Motorola Pixabay

Selon vous, combien de temps cela prend-il à une adolescente pour faire un bon un selfie ? 20 secondes ? Vous vous trompez.

Une étude commanditée au Royaume-Uni par feelunique.com sur un groupe de 2 000 femmes de 16 à 25 ans a révélé que la fréquence de prise de selfie était en moyenne de 3 fois par jour.

La préparation et les essais prendraient en moyenne 16 minutes. Ainsi, une personne peut facilement « perdre » plus de 5 heures par semaine à cause des selfies.

Est-il uniquement question de narcissisme ? La réponse n’est pas simple. Il est parfois surtout question d’ego.

En effet, 22 % des personnes interrogées auraient indiqué qu’elles prennent des selfies et les partagent sur les réseaux sociaux principalement afin d’obtenir des likes, pour booster leurs ego et se sentir mieux.

D’ailleurs, chez certaines personnes interrogées, une photo peut rapidement être retirée des réseaux sociaux si elle ne compte pas suffisamment de likes.

La recherche d’une nouvelle relation amoureuse peut aussi être le motif d’un selfie.

Cela est suggéré par l’étude selon laquelle un tiers des répondantes utilisent les photos les plus sexy pour attirer l’attention de potentiels partenaires. D’autres (1/5) utilisent aussi des photos sexy ou « suggestives » dans l’espoir de provoquer un sentiment de regret chez un ex, dans un esprit de vengeance.

Prendre des selfies pour analyser son apparence, tel serait également l’une des motivations de 4 répondantes sur 10.

Et pour vous ?

(Source)


Nos dernières vidéos

7 commentaires

  1. Pingback: Le selfie, cette pratique chronophage ! - MaxyBuzz

  2. Pingback: Chez certaines personnes, les selfies peuvent f...

  3. Pingback: Chez certaines personnes, les selfies peuvent f...

  4. Pingback: Chez certaines personnes, les selfies peuvent faire perdre 5 heures par semaine | ARI – Revue de web

  5. Ces selfies font surtout le jeu de la NSA qui peut ainsi alimenter sa base de données photographiques mondiales grâce à la naïveté de ceux et celles qui s’adonnent à cette stupide pratique

  6. Ces selfies font surtout le jeu de la NSA qui peut ainsi alimenter sa base de données photographique mondiale grâce à la naïveté de ceux et celles qui s’adonnent à cette stupide pratique

  7. Pingback: Le selfie, cette pratique chronophage ! | KILUV...

Répondre