Suivez-nous

Startups

En Chine, cette startup vend des lunettes connectées pour détecter le coronavirus

La startup Rokid a mis au point des lunettes intelligentes capables de surveiller la température des populations pour savoir si elles sont atteintes du coronavirus.

Il y a

  

le

 
Chine Rokid lunettes connectées coronavirus
© Rokid

Habituellement concentrée sur l’IA et les technologies de réalité augmentée, la startup chinoise Rokid a trouvé un tout autre champ d’application à ses technologies. Comme beaucoup d’entreprises du secteur de la tech, elle s’est posé la question de savoir comment elles pouvaient orienter celles-ci vers la lutte contre le coronavirus et, dans le cas de la jeune pousse, autant dire que les résultats sont assez surprenants.

Des lunettes connectées pour lutter contre le coronavirus

Rokid a dévoilé une paire de lunettes intelligentes capable de prendre la mesure des populations chinoises. Pour ce faire, le dispositif se dote d’un capteur infrarouge capable de prendre la température à distance avec une caméra. Une fois que la mesure est prise, elle est transmise en temps réel à l’écran. Pour fonctionner, ces lunettes un peu spéciales embarquent un processeur Qualcomm ainsi qu’un appareil photo.

Actuellement, la startup Rokid aurait déjà vendu plus de 1 000 paires de lunettes connectées rapporte l’agence Reuters. Celles-ci sont destinées aux autorités, mais aussi aux écoles et aux entreprises. Au début du mois, elle négociait également avec les hôpitaux américains et aux gouvernements locaux afin de leur fournir son dispositif.

Il n’aura fallu que quelques semaines à la jeune pousse chinoise pour concevoir et mettre au point une telle technologie. Compte tenu du fait que la Chine a décidé de déployer plusieurs espaces dédiés à la prise de température dans le pays, il ne serait pas étonnant que les ventes augmentent de façon exponentielle dans les semaines à venir.

Toutefois, on ne sait pas encore si Rokid pourra exporter ses lunettes connectées sur d’autres territoires, que ce soit les hôpitaux américains ou non.Plusieurs entreprises ont annoncé qu’elles prévoyaient elles aussi de mesurer la température de leurs employés, à l’exemple d’Amazon qui affirme avoir commandé un grand nombre de thermomètres et de caméras thermiques.

De son côté, Apple prévoirait également de soumettre ses clients à une prise de température avant que ceux-ci entrent dans ses Apple Store, dont la date de réouverture est vraisemblablement prévue pour le mois de mai.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests