Suivez-nous

Tech

Chine : une entreprise développe la reconnaissance faciale pour les chiens

L’idée ? Réussir à retrouver les chiens perdus en misant sur la reconnaissance de leur museau.

Il y a

  

le

 
Avec cette option, Tesla veut rendre la vie des chiens plus agréable
© DR

On le sait, la Chine et la reconnaissance faciale, c’est une longue histoire d’amour. Que ce soit pour surveiller les élèves à l’école, retrouver un délinquant dans un concert de plusieurs dizaines de milliers de personnes ou garder un œil attentif sur la population de pandas, toutes les excuses semblent bonnes pour développer de nouveaux usages. Mais cela ne nous empêche pas d’être toujours surpris à chaque nouvelle idée. Cette fois-ci, ce sont les chiens qui sont dans le radar des autorités.

Le chien et son museau unique

Derrière ce nouveau projet, on trouve Megvii, une start-up spécialisée dans l’intelligence artificielle qui collabore déjà avec le gouvernement pour lui fournir un système de reconnaissance faciale. Son nouveau projet concerne donc les chiens. Très concrètement, le programme est capable de reconnaître un chien à partir de l’empreinte de son museau, qui est aussi unique que les empreintes humaines.

Les utilisateurs peuvent donc enregistrer leur animal en scannant son museau avec un smartphone. Cela permet de lui créer une sorte de pièce d’identité 3.0, après les puces qui sont déjà souvent utilisées. L’idée ? Permettre à ceux qui ont perdu leur chien de le retrouver. L’entreprise revendique un taux de succès de 95% et avoir déjà permis de retrouver 15 000 animaux perdus.

L’initiative n’est pas unique en son genre, même aux Etats-Unis, on trouve des systèmes équivalents. Mais, comme souvent en Chine, ce sont les usages connexes qui posent problème. Concrètement, le gouvernement compte bien aussi utiliser cette technologie pour surveiller comment les habitants s’occupent de leurs animaux. Le pays qui mise sur un « permis à point » pour la citoyenneté, pourrait ainsi repérer ceux qui promènent leur animal sans laisse ou encore ne récupèrent pas ses excréments. Les mauvais maîtres seraient ensuite punis, d’une façon ou d’une autre. De quoi relativiser les côtés positifs…

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

1 commentaire

1 Commentaire

  1. Eric

    15 juillet 2019 at 8 h 40 min

    Pour mieux les manger ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests