En Chine, les élèves d’une école sont surveillés par un logiciel de reconnaissance faciale

En Chine, une école a mis en place un système de surveillance de ses élèves basé sur la reconnaissance faciale et la détection de comportements.

caméra surveillance

Un pas de plus vient d’être franchi dans la violation des libertés individuelles en Chine.

Après avoir été utilisée pour combattre la criminalité dans les grandes capitales chinoises, la vidéo-surveillance avec reconnaissance faciale et systèmes de détection de comportements est utilisée, pour la première fois dans une école de Hangzhou.

Que se soit dans les salles de classes, à la cantine ou à la bibliothèque, les élèves sont filmées et identifiés en temps réel. De même, leurs comportements dans l’établissement (en classe notamment), sont surveillés et analysés toutes les 30 secondes.

La sécurité des données en question

Soulevant, à raison, de lourds questionnements sur le respect de la vie privée des élèves et des libertés individuelles, le débat de cette utilisation de technologie de télé-surveillance ultra-moderne a très vite été contenu par la déclaration du principal de l’école. D’après lui, la vie privée de ses élèves n’est pas en danger car « les images et les données récoltées dans les classes sont stockées sur un serveur en local plutôt que sur le cloud ». Une inquiétude sécuritaire qui fait sens quand on se souvient qu’il y a presque un an, la société chinoise Qihoo 360 a été obligée de supprimer plusieurs centaines de chaînes de streaming vidéo qui avaient été piratées. En effet, protégées uniquement par un mot de passe, ces chaines diffusaient en direct de la vidéo capturée par des caméras dans plusieurs lieux publics. Inquiétant…

Source


Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.