Chrome en première position du classement des applis iOS gratuites

Introduit en fin de semaine dernière au cours de la conférence Google I/O, le navigateur Chrome pour iOS a déjà comptabilisé un nombre important de téléchargements sur l’Apple App Store, si bien qu’il a fini par atterrir en première position du classement des applications gratuites !

Introduit en fin de semaine dernière au cours de la conférence Google I/O, le navigateur Chrome pour iOS a déjà comptabilisé un nombre important de téléchargements sur l’Apple App Store, si bien qu’il a fini par atterrir en première position du classement des applications gratuites !

L’application reçoit par la même occasion des revues majoritairement positives de la part de ses utilisateurs, et possède pour l’instant une notation de 4,5 étoiles (sur 5). Parmi les remarques négatives, celle qui ressort le plus souvent est le regret d’une vitesse et d’une réactivité moins flagrantes que celles constatées sous le navigateur made by Apple, Safari, qui fait de son côté tourner le JavaScript sous le moteur Nitro — dont la firme de Cupertino n’autorise l’accès qu’à son navigateur, autant vous le dire : il s’agit là d’un sacré handicap pour Chrome.

Selon Daniel Ionescu (PCWorld), qui a pu tester et comparer les deux navigateurs en question sous iOS, c’est cette restriction posée par Apple qui fait d’ailleurs que le navigateur de Google ne pourra jamais véritablement égaler Safari sur ce terrain.

L’entrée en jeu de Chrome sur les devices tournant sous iOS risque cependant d’être un coup dur pour Safari, qui bénéficiait jusque là du manque de choix de navigateurs sur la plateforme d’Apple et d’une intégration par défaut sur chaque appareil marqué de la pomme.

Rappelons que Chrome sous iOS permet à ses utilisateurs de synchroniser leurs onglets, favoris, mots de passe, préférences/paramètres ainsi que leur historique entre leurs différents appareils équipés du navigateur. Si vous êtes intéressé(e), rendez-vous ici ! 😉

Côté desktop, le navigateur de Google poursuit sur sa lancée, et serait selon StatCounter le navigateur number one de ce mois de juin, parvenant à égaler — voire dépasser de peu — Internet Explorer (chacun tournerait autour de 33% de parts), gravement enlisé sur le marché depuis des années. Comme d’habitude, ces données sont à prendre à la légère. Pour vous le prouvez, sachez qu’une autre société de mesure d’audience, Net Applications, annonce Chrome en 3ème position du classement, juste derrière Firefox (20%), avec 19% — IE dominerait selon eux avec 54% des parts !

(Source)


Nos dernières vidéos

9 commentaires

  1. J’espère sincèrement que ceux qui s’insurgeaient de l’abus de position dominante de Microsoft pour proposer par défaut leur navigateur web feront de même pour cet abus d’Apple qui non seulement impose son navigateur par défaut mais empêche en plus la bonne concurrence dans le domaine.

  2. Petite précision concernant le dernier paragraphe :
    StatCounter se base sur « 3 millions de sites Web ».
    NET Market Share se base sur « 40 000 sites Web » et complète avec des sondages, des données issues de certains FAIs et d’addons installés sur certains PCs.

    On peut donc imaginer que StatCounter possède des données plus fiables bien que cela reste au final une estimation, une statistique.

    http://gs.statcounter.com/about
    http://www.netmarketshare.com/faq.aspx#Methodology

  3. En pratique, le fait de ne pas pouvoir définir d’autre navigateur que Safari comme navigateur par défaut est probablement le plus gros handicap pour Chrome et les autres.

    Au final la plus-value ne compense pas forcement les petites fonctionnalités de Chrome. Quand à la synchro des onglets elle arrivera avec Safari 6 et iOS 6…

  4. En effet, Microsoft a été condamné pour position dominante juste pour le fait de fournir par défaut IE sous Windows. Apple fait dix fois pire et mettant des freins aux autres navigateurs en toute impunité.

  5. Pingback: Chrome en première position du classement des applis iOS gratuites – Presse-citron

  6. Pingback: Chrome en première position du classement des applis iOS gratuites | Médias sociaux, Webmarketing & Actualités web | Scoop.it

  7. Je pense effectivement qu’Apple fait de la concurrence déloyale, mais on ne va pas plaindre la firme au grand G…
    Premièrement, Google possède tous les moyens pour nous fliquer: le navigateur desktop, l’os mobile, le navigateur mobile (maintenant sur tous les devices), le site web le plus utilisé (Google), le 3e site web le plus utilisé (Youtube), le 3e plus gros réseau social… et évidemment je ne parle pas de Google Maps et des autres services (dont gmail).
    Deuxièmement, ce flicage lui rapporte tous plein de sous puisque le ciblage d’adsense n’en est que meilleur.
    Troisièmement, Google fait lui aussi de la concurrence déloyale, ce n’est donc que partie remise…

    Sinon, détrompez vous, j’adore Google et ses produits, seulement, je ne pense pas qu’il vaille la peine de les plaindre 🙂

  8. Héhé un joli pied de nez à Apple ! En même temps, leur navigateur Safari bien que potable n’est pas des plus avancés, ils devraient faire plus de mises à jour et d’efforts sur ce plan… Sans parler de la non prise en charge du Flash, mais ça c’est un autre débat…

Répondre