Suivez-nous

Navigateurs

Chrome va augmenter l’autonomie de nos smartphones

Sa prochaine fonctionnalité pour bloquer les publicités devrait soulager le processeur de notre smartphone, et donc son autonomie.

Il y a

  

le

 
Google Chrome Batterie
© Presse-citron.net

Depuis trois jours, Google a officialisé un certain nombre de nouveautés au sujet de Chrome. Nous avons pu apprendre que la firme allait s’attaquer à l’enfer de la gestion des onglets ouverts, et que le navigateur allait introduire une fonction pour bloquer les publicités les plus lourdes en août prochain. De cette seconde annonce en découle une autre : en supprimant les publicités les plus lourdes, Google va soulager l’utilisation indésirable de ressources sur le processeur de notre smartphone. En plus d’améliorer l’expérience utilisateur, cela pourrait aider nos smartphones à proposer une plus grande autonomie.

L’annonce de cette fonctionnalité contre les publicités les plus lourdes fait suite à un constat de Google : « nous avons récemment découvert qu’une fraction d’un pour cent des annonces consomme une part disproportionnée des ressources de l’appareil, telles que la batterie et les données réseau, sans que l’utilisateur ne le sache », expliquait l’entreprise de Moutain View, auquel nous vous avons détaillé un article complet à ce sujet. En supprimant ces annonces, et en favorisant des publicités peu énergivores, l’autonomie de nos smartphones n’en sera que meilleure.

Alléger le processeur

Sur le blog de l’entreprise, Marshall Vale, chef de produit pour Google Chrome, écrivait qu’afin « d’économiser les batteries et les plans de données de nos utilisateurs, et de leur fournir une bonne expérience sur le Web, Chrome limitera les ressources qu’une annonce graphique peut utiliser avant que l’utilisateur n’interagisse avec l’annonce ». Pour les bloquer, le nouvel algorithme de Chrome attendra que « lorsqu’une annonce atteint sa limite, le cadre de l’annonce accède à une page d’erreur, informant l’utilisateur que l’annonce a utilisé trop de ressources ».

En substance, ces publicités sont loin d’être nombreuses sur les pages web. Mais comme l’indique Google, malgré leur sous-représentation de seulement 0,3 %, elles représentent 28 % de l’utilisation du processeur. En les supprimant, c’est une grande partie des ressources qui disparaîtront, et allégeront l’activité du cœur de notre smartphone, responsable d’une partie de la consommation de la batterie.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
85,0 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests