Cocolabs : le créateur de marketplaces qui veut révolutionner l’industrie des services

Cette start-up Française a une mission claire : accompagner l’émergence de marketplaces de services en leur proposant la solution la plus qualitative du marché.

Fondé en 2016 par Anthoni Noyon et Arnaud Benatsou, Cocolabs propose la création et le maintien de marketplaces de services, un cœur de métier bien particulier. Comme le note Anthoni Noyon : « la notion de place de marché existe depuis plus de deux millénaires ! Ces espaces ont toujours privilégié la vente de produits, et l’avènement du e-commerce en est très représentatif. Ce n’est que très récemment que l’on s’est rendus compte que l’économie de services avait tout à y gagner ».

Accompagner la mue digitale des prestataires de services

Concrètement, Cocolabs développe des plateformes à la carte avec un savoir-faire adapté à l’économie de services. Gestion des workflows d’achat, mise en place des calendriers, gestion des paiements avec encaissement pour comptes de tiers ou encore yield management sont autant de fonctionnalités que la startup propose à ses clients. L’idée sous-jacente, en réalité, est moins affaire de technologie que de rupture économique. Cocolabs a pour objectif de « rafraîchir des industries qui souffrent d’un manque de digitalisation et qui ne répondent plus entièrement aux besoins de leurs parties prenantes ». Un exemple ? The Haircut, la plateforme de coiffure à domicile pour hommes. Aujourd’hui leader de son marché, The Haircut met en relation ses clients avec des coiffeurs triés sur le volet via sa plateforme et mène la digitalisation de son secteur, encore loin d’avoir fait sa mue digitale. Le tout made in Cocolabs.

Cocorico : une technologie française en open source

La particularité de Cocolabs ? Avoir ouvert le noyau de sa technologie en open source. Baptisée Cocorico, elle est aujourd’hui la technologie la plus riche au monde sur le plan fonctionnel et explique en grande partie la réussite de ses géniteurs. Riche de 1600 fonctionnalités et plus de 20 extensions, Cocorico répond nativement à l’ensemble des besoins des places de marché et connaît un succès important auprès de la communauté des développeurs et des entrepreneurs.

Cocolabs, dont le chiffre d’affaires double chaque année, peut se targuer d’être aujourd’hui le leader européen des marketplaces collaboratives. Un marché en pleine expansion : « Les marketplaces sont bien plus qu’un épiphénomène, elles démontrent un réel changement de comportement des acheteurs et une vraie évolution sociologique. Il s’agit d’un marché qui devrait dépasser 335 milliards en 2025, versus 15 milliards il y a quatre ans », explique Anthoni Noyon.

Un certain nombre de startups ont déjà fait confiance à Cocolabs pour créer leur infrastructure de place de marché. Parmi elles, on peut notamment citer WeFarmUp (location agricole), Staybler (hébergement de chevaux), BlissYou (médecine douce) ou encore Communivy (cours particuliers). Comme le soulève Anthoni Noyon, le but de Cocolabs est surtout de permettre aux talents d’exploiter leur plein potentiel : « Nous nous voyons moins comme un prestataire technologique que comme un facilitateur, qui crée des infrastructures scalables permettant aux entrepreneurs de se concentrer sur leurs idées ». Une mission que semble mener à bien l’équipe de Cocolabs, qui compte désormais accompagner également de grandes entreprises dans leur digitalisation et qui promet quelques surprises pour 2017.

Note d’Eric : notre plateforme de prestations d’imagerie par drone Dronestajob tourne sur Cocolabs


Nos dernières vidéos

Répondre