Suivez-nous

Réseaux sociaux

Le cofondateur de WhatsApp veut (encore) que les utilisateurs suppriment Facebook

Une fois de plus, l’un des cofondateurs de WhatsApp, Brian Acton, a encouragé les utilisateurs à quitter Facebook, le réseau social qui a racheté l’application de messagerie en 2014.

Il y a

le

Réseau social Facebook WhatsApp

Voilà de long mois que le cofondateur de WhatsApp monte au créneau en invitant les utilisateurs de Facebook à supprimer leur compte. C’est ce qu’il a fait de nouveau lors d’une prise de parole devant une classe d’étudiants de l’université de Stanford.

Entre les créateurs de WhatsApp et Facebook, une relation qui s’est détériorée avec le temps

Lui-même ancien étudiant de l’université en question, le cofondateur de WhatsApp a donc profité du cours intitulé Computer Science 181 pour s’exprimer sur Facebook. Lors de cet entretien, il a alors indiqué qu’il aurait pu refuser la vente de sa messagerie à l’entreprise de Zuckerberg, mais qu’il n’avait pas « toute la force nécessaire pour dire non [s’il] le voulait », expliquant également qu’il avait aussi pensé à la cinquantaine d’employés avec qui il collaborait alors.

Plus globalement, Brian Acton a indiqué : « Le modèle d’affaires de WhatsApp était : Nous vous offrirons un service d’un an pour un dollar. Ce n’était pas extraordinairement rentable, et si vous avez un milliard d’utilisateurs… Vous allez avoir 1 milliard de dollars de revenus par an. Ce n’est pas ce que Google et Facebook veulent. Ils veulent des milliards de dollars ».

Il a continué en expliquant à propos de Facebook et Google : « Et nous leur donnons le pouvoir […] C’est la mauvaise partie. Nous achetons leurs produits. Nous nous inscrivons sur ces sites web. Supprimer Facebook, c’est bien ça ? ». L’expression « Delete Facebook » qu’utilise là le cofondateur de WhatsApp est une référence directe au hashtag #DeleteFacebook qui a émergé sur les réseaux sociaux après les révélations du scandale Cambridge Analytica. À l’époque déjà, Brian Acton s’était fendu d’un tweet sur le sujet accompagné du hashtag, déclarant promptement « Il est temps ».

Plus tard, en septembre 2018, le créateur de WhatsApp était même allé jusqu’à déclarer qu’il avait « vendu la vie privée de ses utilisateurs pour un plus grand profit », déplorant son choix ainsi que les décisions de Facebook, qu’il a fini par quitter quelques années après le rachat.

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests