Suivez-nous

Smartphones

Comment ces arnaqueurs ont gagné 19 M$ en volant des iPhone

Un large réseau d’escrocs a réussi à arnaquer Apple à hauteur de plus de 19 millions de dollars en iPhone grâce à un fin stratagème.

Il y a

le

Apple iPhone
© Pexels / Tyler Lastovich

Ce n’est pas la première fois qu’Apple est la cible d’une arnaque qui permet à ses créateurs d’amasser plusieurs milliers de dollars grâce à une escroquerie à l’iPhone rondement menée. Il y a quelques semaines, les autorités ont découvert que deux étudiants avaient réussi à gagner près d’un million de dollars en exploitant les failles du service de réparation de la marque à la pomme.

Plus de 19 millions de dollars en iPhone

Cette fois-ci, c’est un plus vaste réseau d’arnaque à l’iPhone qui a été révélé au grand jour. Fonctionnant selon une hiérarchie similaire à celle des entreprises, celui-ci comptait des chefs comme des petites mains qui se chargeaient de voler ou de dégoter des faux documents d’identité. Le stratagème était efficient dans pas moins de 34 États des USA, si bien que certains membres avaient pour mission de faire beaucoup de voyages dans le pays. Un témoin a expliqué qu’il en avait réalisé pas moins de 18 pour environ 100 euros par téléphone volé. Il a déclaré que le réseau lui fournissait des faux papiers ainsi qu’une fausse carte bancaire à chaque voyage.

Dans les faits, les fraudeurs en question se sont faits passer pour des clients légitimes souhaitant obtenir un nouvel iPhone. Ils indiquaient alors qu’ils voulaient effectuer un paiement étalé sur plusieurs mois, ce qui leur laissait le temps de disparaître avec les appareils. Ces derniers étaient ensuite renvoyés vers New York et vraisemblablement revendus sur le marché noir. La plainte en question ne stipule pas le nombre de smartphones volés ni le nombre de clients victimes de l’arnaque. Néanmoins, le montant de l’arnaque serait de plus de 19 millions de dollars, un chiffre qui s’explique par le fait que le réseau est actif depuis environ sept ans.

Actuellement, six personnes sont accusées de fraude postale, de complot et de vol d’identité aggravé. Le réseau aurait été découvert à cause du renvoi des iPhone vers New York. Les colis n’étaient effectivement jamais renvoyés vers une adresse professionnelle ou une personne réelle, mais toujours vers les deux mêmes magasins d’expédition dans la ville. Certainement aidé des autorités, un salarié de la société de renvoi a découvert pas moins de 39 colis contenant environ 250 iPhone et des documents d’identités frauduleux.

Les accusés ont plaidé non coupable et ont été libérés sous caution en attendant le procès.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests