Suivez-nous

Tech

Comment faire votre CV pour plaire à l’IA ?

Les ressources humaines des entreprises pourraient confier le recrutement aux mains des algorithmes des intelligences artificielles.

Il y a

  

le

 
intelligence artificielle

Les RH aux mains des algorithmes

L’intelligence artificielle est déjà présente partout autour de nous. Certains comme Google essayent de l’utiliser pour l’écologie, d’autres espèrent en finir avec les tueries dans les écoles aux Etats-Unis. Mais tous les usages ne sont pas aussi nobles, on peut notamment penser au domaine militaire. Parfois, c’est aussi beaucoup plus terre-à-terre. Quelle place par exemple pour l’intelligence artificielle dans le recrutement ?

Le site Fast Company s’est penché sur le sujet afin de comprendre comment il faudrait changer notre façon d’appréhender une candidature pour avoir un poste, notamment pour l’étape du CV. Concrètement, l’intelligence artificielle permet déjà à l’heure actuelle de faire un premier tri, de ne plus avoir des centaines de CV à trier, pour se spécialiser à la place sur les dernières étapes de sélection.

L’intelligence artificielle, plus exigeante ?

Bien sûr, si c’est plus facile pour les RH, cela change aussi l’équation pour les candidats. Selon les spécialistes, cela signifie qu’il faudrait personnaliser les envois, prendre en compte les attentes de l’intelligence artificielle et s’y adapter.

Concrètement, une intelligence artificielle ne sait pas lire entre les lignes, décoder les compétences, chercher des équivalences, elle doit chercher la correspondance la plus proche. Donc, il vous faut un CV spécifique à chaque offre, jouer sur les mots-clés, les compétences précises, les expériences détaillées à même d’être comprises par un robot.

Conséquence directe, la créativité n’est pas non plus une compétence indispensable pour cette étape de sélection. Mieux vaut rester classique, sans chercher un visuel détonnant. Point positif, cela pourrait aussi signifier la fin des CV en PDF, tant ce format peut constituer une véritable barrière technique pour l’IA. Enfin, mieux vaut être concis et se limiter à l’actualité récente, pour ne pas noyer le robot sous les informations. Comme pour un être humain en fait…

Source

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

3 Commentaires

3 Commentaires

  1. Etienne

    4 avril 2019 at 9 h 22 min

    Pourquoi se passer des PDF serait un point positif ?

    • Ll

      5 avril 2019 at 23 h 29 min

      Parce que le format pdf met un frein à l’IA, comme aujourd’hui trop de mise en forme déroute les ATS et des CV passent à la trappe. Peut-être que les CV de demain devront être en Word pour faciliter la lecture.

  2. Je trouve MON Job !

    4 avril 2019 at 22 h 07 min

    S’adapter à l’humain est également indispensable. Il n’y a donc pas grande différence entre l’iA et le recruteur lambda. Il vaut toujours mieux lui donner ce qu’il a envie de lire, pas lui mentir, mais utiliser son vocabulaire. Il faut vraiment comprendre que chaque CV est « lu » en quelques secondes. Utiliser la bonne terminologie est donc essentiel.
    @JetrouveMonJob

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests