Comment innover à reculons

La logique d’évolution des produits high-tech est parfois assez obscure.

Je suis parfois surpris par la logique de certains manufacturiers de produits de haute technologie.
Vous savez certainement si vous lisez ce blog régulièrement que les technologies mobiles constituent un centre d’intérêt important pour moi, et que je suis un gadgetophile invertébré invétéré qui n’oppose qu’une très molle résistance à l’attrait du changement et au plaisir d’avoir toujours le mobile dernière génération le plus évolué.

Bref, je change de smartphone, de PDA et autres babioles comme de chemise (et peut-être même plus souvent), pas pour la frime mais parce-que le rythme des évolutions dans ce domaine est très rapide, et qu’un appareil peut vite devenir obsolète. Mais je ne change pas pour changer : en général j’adopte un nouvel appareil parce-qu’il m’apporte vraiment un plus réel par rapport au précédent.

Je possède actuellement un Qtek 8310, qui est certainement parmi ce qui se fait de mieux actuellement en matière de téléphone-assistant numérique, et je l’ai acheté principalement parce-que c’est le premier téléphone a être doté du Wifi : il y avait donc évolution nette par rapport au précédent, en tout cas pour moi, car j’utilise le Wifi dès que c’est possible.

Mon domicile étant également équipé d’un point d’accès Wifi, avec ce téléphone je peux :

  • récupérer et envoyer mes emails
  • accéder au vrai web (l’appareil est doté d’une fonction du navigateur adaptant les pages à l’écran (qui a quand même une résolution de 240×320)
  • lire mes flux RSS, écouter mes podcasts et videocasts, et les synchroniser à la volée via la connexion Wifi pour une mise à jour instantanée
  • regarder les chaines de TV qui diffusent en flux sur le web (il y en a un bon nombre)
  • idem pour les radios
  • lire en flux les fichiers multimedia stockés sur mon PC, via Orb
  • accéder au disque dur de mon PC de bureau distant via Foldershare
  • et bientôt téléphoner gratuitement via IP+Wifi

Le tout sans avoir à toucher au PC familial, tranquillement installé dans mon fauteuil ou sur la terrasse avec mon smartphone dans la paume de ma main…

Tout ça pour vous planter le décor et vous dire que pour une fois, je n’achèterai pas le prochain Qtek, qui est censé succéder au 8310, car pour la première fois il présente ce que je considère comme une régression par rapport au modèle actuel : il ne sera pas équipé du Wifi (même s’il sera 3G alors que le mien n’est que Edge).

Bon, ce que je vais faire ou pas on s’en fout un peu, mais je veux dire par là que nous serons certainement nombreux à adopter la même démarche car d’après ce que je vois et ce que je lis dans les blogs et sites spécialisés, le Wifi est l’une des fonctions fondamentales qui ont permis à Qtek d’acquérir une clientèle importante pour ses smartphones, d’où mon incompréhension pour ce retour en arrière (surtout quand on connait les prix des forfaits 3G et la relatve lenteur des débits par rapport au Wifi).

Les voies des arbitrages des constructeurs sont décidément impénétrables.


13 commentaires

  1. J’ai également pris le 2020i car il faisait wifi (en + de tout ce qu’il fait)

    et j’attendais effectivement un digne successeur : WM5, IR, BT, Wifi, 3G (voire HSDPA)

    Maintenant, Qtek élargit sa cible… Des Techos Early-adopters, ils voudraient touché du grand public
    et là, le wifi, c’est pas l’atout ultime ; alors que dire qu’on fait de la 3G waowwwww (marketing powa)

    Le prochain Breeze (8600) est alors je pense le début du marché "plus" grand public

    Je disais d’ailleurs cela à un de mes collegues (pas du tout à jour niveau pda-phone lol)
    Ce midi il y a un stand Qtek devant la gare Saint-Lazare (une mini voiture avec un enorme Qtek sur le toit… et des demoiselles tout autour)
    J’me suis dit "Tiens, Qtek veut se faire connaitre du grand public… devant la FNAC" 🙂
    Ils faisaient la promo du Qtek S200.

  2. Peut-etre que c’est du tout simplement au fait que chez nous les opérateurs refusent d’ouvrir les canaux data alors que c’est pas le cas ailleurs?

    Exemple: un pote à Seattle, a accès à un réseau à environ 400kbps n’importe où dans la ville. Il paye un forfait pour avoir le data illimité.

    Dans ce cas, quelle importance d’avoir le wifi? ça sert plus à rien.

    Mais chez nous, à 10 euros les 25 megs ben on aime bien avoir un recours quand on est chez soi. C’est bien dommage.

  3. Sauf que Qtek n’est pas un opérateur mais un fabriquant.
    De là à penser qu’ils reçoivent des pressions des opérateurs pour ne pas proposer de téléphones Wifi, j’ai du mal à y croire. Ou alors le 8310 va devenir un vrai collector !

  4. Je parlais pas de pressions de la part des opérateurs, mais du marché.

    Qtek fait pas des portables que pour la France. Avec la 3G, et en supposant que le data soit pas cher/forfaitaire, pourquoi aller mettre de l’argent dans un truc (le wifi) qui servira pas?

  5. très geek tout cela !

    dans ma campagne (voreppe à coté de Grenoble), les spots Wifi… y en a vraiment pas bcp ! alors edge, 3G, wifi & co c’est du pareil au même !

    rien de mûr pour le grand public qui, je le rappelle, ne se résume pas au grand public parisien 😉

  6. Ben je pense qu’avoir un tablette PC (ah pardon, UMPC) pour la maison est un mobile ‘conventionelle’ me parait plus logique. Ca permet d’avoir un presque vrai PC allongé sur la chaise longue du balcon et un mobile de taille plus conventionnelle en déplacement…

  7. Moi je pense que le wifi n’est pas (hélas?) l’avenir, mais plutot une amélioration à terme de la 3G qui verra sa vitesse arriver à dépasser celle de l’ADSL…Par contre j’ai acheté l’an passé le Qtek 9100 (enfin le spv m3000, me disant – à juste titre apparemment! – que les modèles fournis par Orange buggeraient moins…sans compter que Orange me l’a offert et qu’il coûtait 600 € sinon!).J’en suis assez satisfait, bluffé même au début par la multitude de possibilités (qui font qu’effectivement on a après plus de batterie pour..téléphoner! Mais bon est ce le but premier de ce téléphone!?) dont l’écran tactile et l’ingénieux clavier…dont je me sers peu en fait !! J’ai eu un Nokia 9210 puis un P800 et le 9100 c’est pour moi le smartphone ideal avec GRAND écran tactile ET clavier, même si encore une fois je m’en sers peu, ce serait peut être le cas s’il était en facade? Pour ce faire j’attends toujours le HP 6715 (6915 maintenant?) que je devais prendre à la place du Qtek (pour le GPS) et que j’ai bien fait de pas attendre vu qu’il est toujours retardé!

    Par contre Eric toi qui a eu le 9100 quelques jours je crois, que trouves tu de plus ou de moins par rapport au 8310?! Et comment fais tu pour avoir la radio ? Moi je n’y arrive pas!

  8. Je suis comme Eric : on en a discuté quand on s’est vu à Lyon : j’aime la mobilité (mais lui..eric… ca doit etre beaucoup plus que moi…eheh !)

    J’ai un Axim X5 wifi, un Nokia N70 (offert par LLM), un Qtek S100.

    Bon, j’ai besoin de videobloguer et de prendre des clichés sur MonGrenoble (je prends mon N70)

    J’ai besoin d’ecouter les radios US dans mon lit en wiki (je prends le vieil Axim Dell)

    J’ai besoin de me connecter a une borne wifi ou surfer rapidos avec mon stylet ou de mobloguer facilement (je prends mon Qtek S100)

    Donc : j’attends la machine qui me permettra une fois pour toute d’obtenir des bouts de services utilisés sur mes modèles.

    Ce qui m’énerve, c’est que lorsqu’une marque annonce un nouveau smartphone ou pdaphone, je reste excité jusqu’à lire les détails des appareils : et la, il y a TOUJOURS un truc indispensable qui manque. exemple : je regardais le ETEN M500 je crois : pas de wifi mais GPS intégré….arf…

    Je rejoins donc l’avis d’Eric. le wifi est important. La Freebox HD (v5) permettra de telephoner en wifi etc… en fait…le wifi n’est pas mort pour des besoins locaux non étendus.

    heu..bon… si vous connaissez La machine qui va faire mon Nespresso le matin..dites moi son nom 🙂

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.