Suivez-nous

Sciences

Comment le dérèglement climatique va-t-il impacter l’armée américaine d’ici 20 ans ?

Ce rapport indique qu’une famine mondiale, une guerre, une maladie, une sécheresse et un réseau électrique fragile pourrait avoir des effets dévastateurs en cascade.

Il y a

  

le

 
Climat changement
© Markus Spiske / Unsplash

Un nouveau rapport de l’armée américaine indique que les américains (comme le reste du monde), seront confrontés à un avenir terriblement sombre à cause du dérèglement climatique actuel. Pannes de courant, épidémies, soif, faim, et guerre, tous ces éléments dignes d’un film catastrophe sont présentés dans ce document. Plus inquiétant encore, le Pentagone estime que de tels événements arriveront d’ici 20 ans.

Plusieurs organismes ont participé à la rédaction de ce rapport comme l’US Army, Defense Intelligence Agency, et la NASA. Cette recherche a été réclamée au Pentagone afin de se préparer à la possibilité que les systèmes domestiques d’électricité, d’eau et d’alimentation s’effondrent en raison des impacts du changement climatique. Paradoxalement, c’est le général Mark Milley qui a dirigé la rédaction de ce rapport complètement contraire aux idées climatosceptiques de Donald Trump.

Ce document intitulé « Implications of Climate Change for the U.S. Army » a été mis en ligne en août, cependant personne n’y a apporté beaucoup d’attention à cette période. Les deux scénarios les plus probables selon ce rapport sont : le risque d’un effondrement du réseau électrique au cours des 20 prochaines années, et le danger d’épidémies de maladies. « Les besoins énergétiques accrus déclenchés par les nouveaux régimes climatiques tels que les périodes prolongées de chaleur, de sécheresse et de froid pourraient éventuellement submerger un système déjà fragile », peut-on lire.

Le rapport met également en garde contre le fait que l’armée américaine devrait se préparer à de nouvelles interventions étrangères dans des conflits de type syrien, en raison des impacts climatiques. Le Bangladesh, en particulier, est considéré comme le pays le plus vulnérable à une catastrophe climatique dans le monde.

« Le déplacement permanent d’une grande partie de la population du Bangladesh serait une catastrophe régionale susceptible d’accroître l’instabilité mondiale », prévient le rapport. « Il s’agit là d’une conséquence potentielle des complications du changement climatique dans un seul pays. Dans le monde, plus de 600 millions de personnes vivent au niveau de la mer. »

 

1 commentaire

1 Commentaire

  1. matrix1984@protonmail.com

    25 octobre 2019 at 20 h 10 min

    Un conseil pour les américains, éteignez un peu de lumière à Las Végas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests