Suivez-nous

Drones

Comment les drones pourraient limiter la propagation des maladies transmises par les insectes

Les drones pourraient contribuer à limiter la propagation de maladies transmises —comme le paludisme, par les moustiques et autres insectes.

Il y a

  

le

 
Un drone DJI Phantom
© Pixabay / fill

Depuis quelques années, les drones trouvent une véritable utilité dans le secteur de la santé. La startup Zipline se charge par exemple d’utiliser ces appareils afin de livrer du matériel médical, des médicaments ainsi que des poches de sang au Rwanda. Si une voiture met trois heures pour effectuer une livraison, ce nouveau moyen de transport fait de même en moins d’une trentaine de minutes.

Stériliser les moustiques et les relâcher avec des drones

Ce n’est pas tout, car les drones pourraient aussi servir eux-mêmes à lutter contre la transmission de maladies, rapporte le média spécialisé TechCrunch. Depuis des années, les moustiques et autres insectes représentent un véritable danger, car ils sont porteurs de certaines maladies —comme le paludisme, qu’ils peuvent transmettre aux humains. S’ils existent déjà des solutions visant à limiter la transmission des infections de l’insecte à l’Homme, aucune d’entre elles n’a permis de régler le problème plus largement.

Pour ce faire, une nouvelle approche suggère de stériliser les moustiques mâles avant de les relâcher dans la nature, où ils peuvent continuer à interagir, mais sans donner naissance à d’autres moustiques. Le but serait ainsi de stériliser ces derniers par radiation avant qu’ils ne soient stockés à basse température dans des sortes de cartouches. Ils seraient ensuite embarqués à bord des drones et relâchés tranquillement dans des zones spécifiques. Les opérateurs peuvent recharger le drone en fonction du lieu où ils sont placés.

Ce contrôle des moustiques pourrait permettre de réduire drastiquement la propagation de maladies transmises par les insectes, sachant qu’elle s’avère plus efficace tout en prenant moins de temps. À plus long terme, cette méthode pourrait permettre une nette amélioration de la santé des populations.

Il y a trois ans, l’université Aberystwyth s’était déjà penchée sur la question de l’utilisation des drones pour lutter contre les moustiques. L’objectif était de stopper le développement des larves de moustiques à coup d’insecticide afin qu’elles ne puissent pas rejoindre les habitations et contaminer des personnes. Une fois de plus, se servir des appareils s’était avéré particulièrement rapide dans la lutte contre la malaria.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Dwalin

    18 juin 2020 at 17 h 11 min

    J’imaginais déjà le drone avec un laser qui dézingue les moustiques qu’il détecte ^^.

  2. Fez

    18 juin 2020 at 21 h 03 min

    Moi j’ai une solution : arrêter de faire n’imp avec la nature

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Partenaire : Samsung

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests