Suivez-nous

Séries

Comment Netflix mesure l’audience d’une série ?

Dans une lettre envoyée à la demande du Parlement britannique, Netflix a présenté la manière dont elle mesure l’audience de ses contenus.

Il y a

  

le

 
Netflix
© Unsplash / Thibault Penin

En août dernier, l’annulation de The OA après seulement deux saisons a provoqué une véritable révolte de la part des fans. Des pétitions ont été signées en masse et des rassemblements ont même été observés en pleine rue, quasiment du jamais vu pour une série. Depuis, ces derniers ne décolèrent pas mais Netflix reste inflexible, il n’est pas question de continuer ce programme. La plateforme de streaming n’évoque pas les raisons de cet arrêt mais on peut se douter que les résultats ne sont pas au niveau escompté.

Trois catégories de spectateurs

Justement, comment Netflix fait-elle pour mesurer l’audience de ses programmes ? Sollicitée par le parlement britannique, l’entreprise a en partie levé le voile sur son dispositif d’analyse. Elle distingue les personnes qui visionnent ses contenus en trois catégories. Les « starters » regardent l’épisode deux minutes puis passent à autre chose. Les « watchers » sont les abonnés qui regardent environ 70 % d’un épisode ou d’un film puis zappent. Enfin, les « completers » regardent l’intégralité du contenu. L’ensemble de ces relevés s’effectue sur deux périodes : une semaine après la diffusion, puis sur les 28 jours suivant la mise en ligne.

Netflix précise dans sa lettre que les catégories starters et completers « donneront à nos partenaires créatifs une compréhension plus large de la manière dont les membres s’engagent avec leur titre, du début à la fin ». Quand à la catégorie des watchers elle s’avère également importante. C’est en effet la donnée utilisée par Netflix lorsqu’elle fournit des chiffres d’audience au grand public. Ainsi, lorsque l’entreprise annonce que Strangers Things a été vu par 64 millions de personnes, la bonne formulation serait que 64 millions d’abonnés ont visionné au moins un épisode à 70 % au cours du premier mois de diffusion.

En combinant les résultats observés au sein de ces trois catégories au coût de production d’un programme, Netflix est alors mieux à même de dire s’il mérite d’être prolongé ou non. D’autres critères rentrent sûrement en ligne de compte tel que l’impact de l’arrêt d’une série en termes de désabonnements potentiels. Il est vrai que Netflix ne peut pas se permettre de perdre de l’argent indéfiniment. Sa dette globale est estimée à 15 milliards de dollars et elle vient de lever 2 milliards supplémentaires pour muscler encore plus son catalogue et faire face à la concurrence.

Netflix
Par : Netflix, Inc.
4.3 / 5
9,9 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top forfait mobile

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests