Suivez-nous

Vidéo

Comment YouTube a fait évoluer la modération de ses contenus pendant la pandémie

La présidente française de YouTube Europe, Cécile Frot-Coutaz, s’est exprimée sur la manière dont YouTube a été dans l’obligation d’évoluer depuis le début de la pandémie.

Il y a

  

le

 
YouTube sur un ordinateur
© Unsplash / NordWood

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, plusieurs plateformes sociales ont mis en place de nouvelles règles afin de limiter au maximum la propagation de fausses informations ou de théories du complot. Facebook, Instagram et Twitter ont rapidement annoncé de nouvelles mesures lancées dans cet objectif.

C’est aussi le cas de YouTube, qui a dû s’adapter à ce contexte sanitaire inédit dans le monde, explique Cécile Frot-Coutaz, la présidente française de YouTube Europe dans une interview accordée aux Échos.

YouTube s’est concentré sur la suppression des contenus nuisibles

Interrogée sur le fait que plus d’un quart des vidéos portant sur le coronavirus comportent de fausses informations malgré la modération, elle indique que la plateforme se concentre « à 100 % là-dessus ». À cela, elle ajoute que l’objectif est de supprimer tous les contenus jugés nuisibles pour l’utilisateur, à l’exemple des encouragements aux traitements dangereux ou au non respect des règles gouvernementales.

Cécile Frot-Coutaz indique également que la situation a obligé YouTube à travailler avec moins de modérateurs lors de la crise, ce qui a mené à une sur-modération des contenus à cause des machines. Elle indique : « Nous avons dû prendre des décisions plus extrêmes et enlever des contenus qui ne seraient pas enlevés en temps normal. Notre priorité était que la plateforme soit aussi sûre que possible. Aujourd’hui, nous travaillons à optimiser ce système, car les retours au bureau ne se feront pas avant des mois. Nous avons déjà récupéré des capacités de modération par rapport au début de la crise ».

Si YouTube et les autres plateformes ont indiqué qu’elles feraient des efforts conséquents pour éviter la désinformation, cela n’a pas empêché certaines théories complotistes d’émerger largement. Certaines affirment que le coronavirus est lié à la 5G tandis que d’autres visent spécifiquement Bill Gates. Pour certains complotistes, le milliardaire profitera de son futur vaccin pour implanter une puce de suivi sous la peau des patients afin de mettre en place un système de surveillance massive des populations.

Cécile Frot-Coutaz a profité de l’interview pour indiquer que les audiences de YouTube avaient augmenté pendant le confinement, au même titre que celle de Facebook ou d’autres plateformes. Durant le mois de mars, le service de vidéo « a accueilli 1 million d’utilisateurs de plus de 18 ans supplémentaires au mois de mars, portant le total à près de 42 millions de Français ». Les Français ont passé en moyenne 29 minutes par jour devant des vidéos.

Youtube
Par : Google LLC
4.4 / 5
85,0 M avis
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests