Copains d’avant fait peau neuve

On connait tous cette spécificité franco-française qu’est le site copains d’avant. C’est un site, assez proche d’un réseau social qui permet de retrouver ses copains de lycée, de collège, de service ou même de maternelle. Le succès est assez conséquent en France puisque nous sommes 13 millions d’utilisateurs.

On connait tous cette spécificité franco-française qu’est le site copains d’avant. Un site, assez proche d’un réseau social, qui permet de retrouver ses copains de lycée, de collège, de service ou même de maternelle. Le succès est assez conséquent en France puisque le service compte quand même treize millions d’utilisateurs.

logo copains d'avant

Le site propose une base de données de 2.5 millions de photos de classe. Il est riche de 45 millions de souvenirs (INA, wikipedia, Linternaute, Dailymotion…). Et il a une notoriété record de 82% [1].

Le web évolue, et de plus en plus vite. De nouveaux sites sociaux arrivent. Copains d’avant a donc décidé de faire peau neuve. L’url en profite pour changer, puisque c’est maintenant: http://copainsdavant.com/. Un million de personnes ont déjà testé cette nouvelle interface en se connectant à la Beta privée, grâce aux invitation et aux tags sur les photos.

J’aime bien cette nouvelle version principalement pour les raisons suivantes :

– design sobre et pro.

– promesse claire et présence de chiffres.

– on comprend rapidement de quoi il s’agit.

– le formulaire est court et on peut se connecter via Facebook.

« Me-too » de Facebook ? D’une certaine façon, oui, puisque le site reprend le principe de la frise chronologique. Mais, si sur Facebook elle est centrée sur votre historique sur le réseau, sur copains d’avant elle permet de retrouver les principaux évènements d’actualité qui vous ont marqués et de les « Liker ». Une façon de faire entrer l’histoire dans la vôtre, un paramètre intéressant que Facebook par exemple ne semble pas avoir encore pris en compte.

Note d’Eric : rappelons que Copains D’avant a été créé en 2001 (indiqué en exergue dans le logo, pas par hasard), soit bien avant Facebook, lancé en 2004. Copains d’Avant était en quelque sorte le premier réseau social en France (avec Viadeo, arrivé un peu plus tard si mes souvenirs sont bons). Avec plus de 13 millions de membres actifs, le site n’a pas trop à rougir de la comparaison avec Facebook (27 millions) et Twitter (environ 5 millions).

[1] source (PDF)


Nos dernières vidéos

26 commentaires

  1. Je me suis toujours dit que Copains d’avant avait des soucis à se faire avec le développement et la démocratisation de Facebook… Finalement leur petite tentative de rapprochement n’est pas une si mauvaise idée que ça… ou comment faire copain copain (c’est le cas de le dire !) avec un service qui risque de nous bouffer avec le temps…

  2. ça fait du bien de lire un vrai article qui ne se contente pas de dénigrer un produit français juste parce que c’est dans l’air du temps, et qui ne se contente pas d’une bête comparaison avec Facebook.
    Bien sûr, si on compare les deux réseaux sur les mêmes fonctionnalités, Facebook est devant (encore que, pour la gestion de l’anonymat par ex !), mais Copains d’avant semble bien vouloir se démarquer en proposant quelque chose de différent (comme tu le soulignes) et complémentaire à FB.

  3. Pour moi, Copains d’avant c’est surtout l’exemple des sites à la française : tu devais payer pour pouvoir contacter une personne !. Aucune vision à moyen ou long terme !
    Autant dire qu’une fois que Facebook s’est démocratisé en France et où tout était gratuit, Copains d’avant n’a pas fait long feu.
    Quand on pense qu’il est sorti 3 ans avant FB, on voit le gâchis que ça représente.

  4. (MySpace n’était pas présent avant copainsdavant ?)
    Je suis sceptique quand à la progression de copainsdavant; ne se démarquant pas assez de facebook je trouve.

    Même si le site part avec, effectivement, une base d’utilisateurs sérieuse, je doute.

    Mais croisons les doigts pour un géant français 🙂

  5. Je ne me suis jamais inscrit sur copain d’avant car je n’ai pas envie d’etre recontacté par mes anciens camarade de classe (asocial vous dites?). Par contre je connais beaucoup de monde qui se sont retrouvé grace a ça et ce serait domage que le site ne survive pas.

  6. Bonjour et merci pour cette info. J’airai voir par curiosité. Oui copiansdavant était bien le premier réseau social français, lancé en 2001 et 2 ans au moins avant VIADUC (ex-Viadeo). Mais la grande erreur de copiansdavant : être passé payant…et bing ! Facebook le rappelle dès sa Home Page : ce site est gratuit et le sera toujours. Il y a effectivement 13 millions d’inscrits sur copainsdavant (j’en fait parti) mais combien se connectent sur le réseau ?. C’est un cimetière des éléphants ce site. Interrogez 100 personnes autour de vous et demandez-leur s’ils utilisent régulièrement copainsdavant, si vous trouvez rien qu’une seule personne, prenez soin d’elle, c’est une espèce en voie de disparition.

  7. Bonjour,

    Je me suis inscris sur « copain d’avant », un peu comme tout le monde, afin de faire un « avis de recherche » (pour ceux qui ne connaisse pas, célèbre émission de TV animée par P.Sabatier).

    Je ne pense pas que les deux réseaux soit forcément « concurrent » en tout point. Je suis moi-même inscrit sur les deux et ne les utilise pas du tout pour les même raisons…

    Bien à vous,
    Frédéric.

  8. Pingback: Copains d’avant fait peau neuve | Geek kulture | Scoop.it

  9. Pingback: Copains d’avant fait ENFIN peau neuve ! | Veille Techno "Autrement" | Scoop.it

  10. Malgré tout le site à réellement décollé lorsque Facebook est arrivé, les gens cherchant quelque chose de plus « intime ».

    La cible est aussi très différente et cible les personnes « actives » (plus de 30 ans je dirais)

  11. Je ne comprends pas leur glossaire. ils disent 13 millions de personne mais quand tu consulte le glossaire, il y en a pas autant.
    Je dis pas qu’ils mentent, juste que le glossaire, je le pige pas ;p

  12. Un petit ravalement de façade qui en effet ne peut pas faire de mal pour rafraîchir l’image un peu has-been de Copains d’avant et lutter contre le goliath Facebook.

  13. Il était temps. Tssss et dire qu’ils auraient pu être le Facebook Francais s’ils avaient réussi à faire évoluer ce service ! Avant-gardiste en 2001, Facebook n’était même pas encore un embryon de projet, c’est bien dommage …

  14. J’avais été surtout attiré par Copains d’avant pour pouvoir partager mes photos de classe.
    Même si c’est toujours possible, ca n’est plus du tout mis en avant, j’ai même perdu la propriété de celle que j’ai déposé.
    Dommage

  15. Ce site aurait pu être le Facebook français avant l’heure.
    Malheureusement une mise en page horrible qui n’a jamais évolué,
    Cerise sur le gâteau il est devenu payant et a sombré avec ce manque de vision à long terme puis Facebook l’a achevé.
    Dommage…

  16. UnVrai Inscrit depuis 2006 on

    Je trouve dommage qu’une personne ci-dessus critique le site en disant que c’est un cimetière à éléphant : nous ne sommes pas des éléphants et le site n’est pas un cimetière.
    Le site a pour vocation de « retrouver des amis d’enfantce », mais au fil des ans, il s’est orienté « réseau social à taille humaine » grâce à son forum très pratique (dont il me semble FB n’a pas).
    La proportion de personnes retrouvées, issues de notre scolarité, est faible par rapport aux personnes du site avec lesquelles on noue une amitié : résultat : dans nos listes de contacts qui comptent une 30taine de personnes en moyenne, on a au grand max deux ou trois personnes issues de l’école… C’est donc en grande partie des amis que l’on se fait comme sur FB ou autres réseaux sociaux.
    Beaucoup de membres C-A trouvent que le site a quelques avantages (points forts) par rapport à FB :
    – pas de virus à ce jour…. contrairement à FB qui en souffre et fait la Une de l’actu high-tech tous les trois mois à cause de virus ou trojans « partagés » !
    – une sérénité accrue : les inscrits se sentent plus rassurés sur C-A que sur FB, qui, à leurs yeux, est trop grand et n’a pas la même dimension humaine.
    – les données ont toujours été « vraiment supprimées » (au sens littéral du terme) des serveurs de Copains, lorsqu’un membre se désinscrit, contrairement à FB qui garde ad vitam aeternam vos données dans un « shadow profile » secret alimenté par différentes sources pas très avouables…
    – les données sont stockées en France et le routage ne passe pas par l’autre bout de la Terre… mais malheureusement avec cette nouvelle beta, c’est idem que FB : ce n’est pas pour rien que la grande majorité des « pilliers » de C-A déplorent le look « à la Facebook », le fonctionnement et les stratégies « à la Facebook », et il faut bien l’avouer : pas mal de Copains (surtout les très fidèles de longue date) ont promis de quitter C-A s’il se rapproche de trop de FB… Donc, là c’est un troisième écueuil que C-A ne doit pas subir s’il veut survivre…

  17. Il était temps… on dirait presque leboncoin qui a mis environ 4-5 années pour centrer son site 🙂

    En tout cas cette nouvelle version est plutôt réussi, reste plus qu’à voir si elle va plaire aux réguliers.

  18. Que dire du nouveau site ? Je viens de recevoir une invitation de quelqu’un que je ne connais pas. Je ne sais pas ce que cela veut-dire. Je suis invité à quoi ?
    Dans le doute, je ne répond pas.
    Ceci dit, j’ai trouvé l’idée de copains d’avant originale. Cela m’a permis de retrouver la trace de quelques vrais amis.
    Par contre je refuse de participer à la pompe à finances des réseaux dits sociaux. Evitez de tomber dans ce piège. Vous ne réussirez pas à lutter contre Face Book, alors que « copains d’avant » a son originalité, et a un véritable rôle social, limité mais précieux.

  19. Pingback: Copains d’avant fait peau neuve | Le monde est-il NET ? | Scoop.it

  20. Pingback: Veille LAM#8 | L'Autre Média

  21. Pingback: Copains d’avant fait peau neuve | VADS Secrétaire indépendante | Scoop.it

  22. Ce nouveau site fait apparaître nos pages et donc toutes nos données (age, photo, liste d’amis) directement dans les moteurs de recherches, sans demande préalable. J’ai supprimé ma page, faites de même.

  23. le dieu de ville on

    bonjour, je trouve cela tres bien que copain d’avant reste copain d’antan, au moins eux, ne mettent pas de pubs a tout les coins de rue, et n’affichent des filles denudees comme sur facebook

  24. Pingback: Copain davant | Collectionagen

Répondre