Connect with us

Crypto-monnaies

Crypto : les arnaques envahissent le Google Play, voici la dernière à éviter

Cette application mobile usurpait l’identité d’un futur portefeuille de stockage d’EOS.

Il y a

le

wallet frauduleux
(c) Pexels - Pixabay

Ces derniers mois, la lutte contre les arnaques autour des crypto-monnaies s’intensifie. Apple et Google ont décidé de mener la guerre aux applications frauduleuses qui, pour certaines, extorquent de l’argent à leurs utilisateurs.

Le Google Play Store plus à risque ?

Dernière application frauduleuse en date sur le Google Play Store : SimplEOS. Il s’agit d’un portefeuille de stockage qui usurpe l’identité d’un futur wallet qui est attendu avec beaucoup d’intérêt.

L’équipe de développeurs à l’origine du « vrai » portefeuille, EOS Rio, a averti sa communauté par l’intermédiaire de son compte officiel sur Twitter. De même, l’organisation est parvenue à signaler l’arnaque à Google, qui a immédiatement supprimé l’application.

Si Google a décidé de bannir toutes les applications permettant de faire du minage de crypto-monnaies de son Store (bien que certaines aient réussi à contourner l’interdiction), il n’en reste pas moins que d’autres applications relatives aux crypto-monnaies peuvent y être ajoutées en toute simplicité.

De son côté, Apple préfère prendre un maximum de précautions et contrôle chaque application avant que celle-ci ne soit publiée sur l’App Store.

Un portefeuille dédié à l’EOS

En l’occurrence, ce portefeuille de stockage permettra de stocker de l’EOS, une crypto-monnaie qui s’est solidement installée dans le Top 10 des plus grandes devises électroniques en matière de capitalisation. Cette devise a la particularité de pouvoir inverser des transactions frauduleuses, ce qui n’est pas le cas du Bitcoin ou de l’Ethereum. Dans la constitution à l’origine de cette monnaie, les développeurs avaient imaginé ce scénario qui fait défaut à de nombreuses crypto-monnaies actuellement.

Pour ceux qui veulent quand même utiliser le « vrai et l’unique » wallet SimplEOS, celui-ci est d’ores et déjà disponible en version desktop sur le site officiel des développeurs, ou directement depuis leur répertoire Github.

1 commentaire

1 Commentaire

  1. hackoo

    16 novembre 2018 at 19 h 36 min

    oui aux taxes sur le disel et l essence SI elles servent a financer les vehicules electriques , u reseau de superchager solaire et la filiere du recyclage du lithium.
    et la oui pour le litre à 2e puis 2,50 puis 3 eetc… avec un bonus de 10000e pour l achat d une voiture de moins de 35000e et 5000e de prime si on se separe d un vieux diesel ou tres vieux esence.
    et aussi qu on propose une aide pour modifier les vehicules du thermique vers 100% electrique plutot que de les detruire
    voila tout est dit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests