Suivez-nous

Crypto-monnaies

Crypto : le hacker de cartes SIM condamné à de la prison ferme

C’est la première fois qu’un hacker qui s’est appuyé sur la technique dite du SIM swapping a des chances d’être condamné à de la prison. Celui-ci aurait volé la modique somme de cinq millions de dollars en cryptomonnaie.

Il y a

le

bitcoin
© Pexels / Worldspectrum

En exploitant une technique baptisée SIM swapping, un hacker du nom de Joel Ortiz a réussi à détourner des sommes d’argent monumentales en cryptomonnaie. Il vient d’être condamné à de la prison ferme.

5 millions de dollars en crypto et 10 ans de prison

Pour mener à bien son action, le jeune hacker a réussi à prendre possession des cartes SIM des victimes, souvent en utilisant des informations personnelles trouvées en ligne. Lorsqu’il appelle le service opérateur d’une personne dont il souhaite prendre contrôle du mobile, il n’a plus qu’à appeler son opérateur en se servant de ces dernières. Dès lors, il peut demander à ce que le numéro soit fonctionnel sur une nouvelle carte, dont il peut prendre possession. Baptisée SIM swapping, cette technique peut avoir de lourdes conséquences pour la victime, particulièrement en raison du fait que de plus en plus de données personnelles sont rattachées directement aux smartphones.

Une fois en possession de la carte SIM de sa victime, Joel Ortiz piratait les réseaux sociaux des victimes pour accéder à des portefeuilles de cryptomonnaies et toucher les fonds s’y trouvant. Par conséquent, il a réussi à voler environ 5 millions de dollars, dont 1,5 à un seul entrepreneur.

Joel Ortiz a été arrêté à l’aéroport de Los Angeles au cours de l’été dernier, avant de comparaître devant la justice la semaine dernière. Celui-ci a accepté de plaider coupable et d’écoper de dix ans de prison, une peine qui doit tout de même être rendue officielle à la date du 14 mars.

Samy Tarazi, l’un des agents ayant enquêté sur l’affaire Ortiz, à confié à Motherboard au sujet de la condamnation : « Nous pensons que justice a été faite. Et j’espère que c’est un message fort à cette communauté ».

Pour sa part, le procureur adjoint du comté de Santa Clara, en Californie, Erin West a confié au sujet d’autres pirates informatiques : « Chaque arrestation que nous avons faite a envoyé des ondes de choc dans cette communauté. Qu’ils n’étaient pas en sécurité dans leur sous-sol, qu’ils n’étaient pas en sécurité dans leur chambre dans la maison de leur mère, qu’ils étaient traqués et arrêtés un par un ».

Source

190 millions de dollars en cryptomonnaies inaccessibles à cause d’un mot de passe

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publication recommandée

Les bons plans 🔥

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests