Connect with us

Crypto-monnaies

CryptoKitties n’est pas mort, et Google continue d’y croire

Après Andreessen Horowitz et Union Square Ventures, c’est maintenant Google et Samsung qui mettent la main à poche. Le jeu basé sur la Blockchain Ethereum boucle là un second tour de table après celui réalisé en mars dernier.

Il y a

le

cryptokitties
(c) Cryptokitties.co

Alors que le célèbre jeu basé sur la Blockchain CryptoKitties a connu des débuts tonitruants en 2017, l’engouement est depuis largement retombé.  Cela n’a pas empêché la start-up à l’origine du projet de réaliser un nouveau tour de table de 15 millions de dollars. Parmi les investisseurs, on retrouve le fonds de Google (GV) ou encore Samsung NEXT.

Google et Samsung placent leurs pions

CryptoKitties a été le premier jeu basé sur la Blockchain a connaître un succès mondial. En quelques semaines, la marketplace qui commercialise des chats virtuels est même parvenue à saturer le réseau Ethereum avec des volumes absolument gigantesques. Sauf que cette bulle a rapidement explosé, et les volumes ont chuté de plus de 96% quelques mois après.

CryptoKitties restera à jamais la première application basée sur la Blockchain – et non liée uniquement aux crypto-monnaies – qui aura su atteindre le grand public.  Les investisseurs continuent de croire au modèle, et la jeune pousse canadienne à l’origine du jeu boucle son deuxième tour de table de l’année.

> Lire aussi :  L'Autriche émet 1,15 milliard d'euros de dette basée sur la blockchain Ethereum

S’implanter aux Etats-Unis

Après avoir levé 12M$ en mars auprès d’Andreessen Horowitz et Union Square Ventures, l’éditeur de CryptoKitties réalise une nouvelle levée avec des acteurs plus traditionnels tels que Google (via son bras d’investissement GV) ou encore Samsung NEXT.

Avec cet argent frais, Dapper Labs compte tout d’abord établir une filiale américaine pour son célèbre jeu. Elle sera dirigée par d’anciens cadres de chez Disney et Unity (framework réputé pour les développeurs de jeux) avec en support d’anciens employés de chez Ubisoft, EA Sport, ESPN, Hasbro ou Amazon. Une équipe de développeurs sera également en charge de mettre au point une infrastructure pour faciliter l’adoption du jeu par le grand public.

Le PDG de Dapper Labs, Roham Gharegozlou, explique : « notre mission est d’utiliser les jeux et le divertissement pour diffuser les valeurs de la décentralisation à des milliards de consommateurs à travers le monde ». Il affirme que ce nouveau tour de table avait pour objectif de réunir des partenaires stratégiques pour démocratiser la Blockchain au plus grand nombre.

> Lire aussi :  BNP Paribas participe à un crédit syndiqué sur la blockchain Ethereum

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières news

Les bons plans

Les tests