Cybersquatting : Verizon empoche 33,15 millions de dollars de dommages et interêts

Le cybersquatting ça peut rapporter gros, surtout aux plaignants : l’opérateur de téléphonie mobile américain Verizon vient de remporter un procès contre la société d’enregistrement de noms de domaines OnlineNIC, basée à San Francisco, condamnée à lui verser la coquette somme de 33,15 millions de dollars de dommages et intérêts. Il faut dire que OnlineNIC

Le cybersquatting ça peut rapporter gros, surtout aux plaignants : l’opérateur de téléphonie mobile américain Verizon vient de remporter un procès contre la société d’enregistrement de noms de domaines OnlineNIC, basée à San Francisco, condamnée à lui verser la coquette somme de 33,15 millions de dollars de dommages et intérêts.

Il faut dire que OnlineNIC n’avait pas lésiné sur les moyens non plus puisque le registrar avait déposé pas moins de 663 noms de domaines dérivés de la marque Verizon et de ses filiales, comme myverizonwireless.com, iphoneverizonplans.com, 123verizonphones.com ou encore verizononline.com.

La Cour a estimé que les faits étaient avérés et que la volonté de tromper les consommateurs était évidente en condamnant le vilain cybersquatter à 50.000 dollars de pénalité par nom de domaine détourné, ce qui fait de ce verdict le plus sévère de l’histoire d’internet.

Si on peut encore faire un peu d’argent de poche avec les noms de domaine, on ne rigole pas avec la contrefaçon de marque, et internet n’échappe pas à la règle, partout dans le monde, et à fortiori avec les marques américaines, même quand c’est involontaire.

(source)


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. Ca donne envie pas vrai ?

    Et toi, avec ton presse citron, tu ne peux intenter procès contre tous les presseurs d’agrumes qui jouissent de ta récente, mais non moins fulgurante, popularité ? !

    De quoi remplir ta petite hotte ;))

    De bonnes fêtes à toi !

  2. Pingback: Proxilog, le blog ! » Blog Archive » Réserver un nom de domaine, et ses déclinaisons…

  3. Pingback: Cybersquatting : 33,15 millions de dollars de dommages et interêts | Business Commando

Répondre