Suivez-nous

Objets connectés

D’après cette étude, les montres Fitbit pourraient détecter les signes du COVID-19 plus tôt

Au mois de mai, Fitbit a lancé une étude pour trouver un algorithme qui permettrait d’utiliser ses montres pour détecter les signes du COVID-19 plus tôt. En effet, si une personne qui pourrait être testée positive fait le test plus tôt, celle-ci pourra s’isoler plus tôt et réduire la propagation du virus.

Il y a

  

le

 

Par

Fitbit
© Kamil S

En 2019, Google a annoncé son intention de racheter la société Fitbit, ce qui positionnera la firme de Mountain View sur le marché des montres connectées et des bracelets fitness. Pour le moment, ce deal n’a pas encore été finalisé. Et en attendant, Fitbit est toujours une société indépendante.

Celle-ci vient de publier les résultats préliminaires d’une étude réalisée auprès de sa communauté dont le but est de développer un algorithme qui permettrait de détecter le COVID-19 avant l’apparition des symptômes. « En un peu plus de deux mois, plus de 100 000 utilisateurs Fitbit à travers les États-Unis et le Canada se sont inscrits, avec plus de 1 000 cas positifs de virus signalés. Cette étude présente une opportunité passionnante de voir comment la puissance de la communauté Fitbit nous aidera à mieux comprendre cette maladie nouvelle et complexe », indique Conor Heneghan, directeur des recherches chez Fitbit.

Ces recherches réalisées par Fitbit seront soumises à une revue avec comité de lecture. Mais en attendant la publication, l’entreprise a décidé de partager quelques-unes de ses conclusions préliminaires. Et celles-ci sont assez encourageantes. En effet, Fitbit aurait trouvé que ses produits peuvent détecter près de 50 % des cas de COVID reportés un jour avant que les participants ne déclarent l’apparition de symptômes.

Une technologie qui pourrait inciter les gens à aller se faire tester plus tôt ?

« Ceci est important, car les gens peuvent transmettre le virus avant de se rendre compte qu’ils ont des symptômes ou lorsqu’ils ne présentent aucun symptôme. Si nous pouvons faire savoir aux gens qu’ils doivent se faire tester un jour avant le début des symptômes, ils peuvent s’isoler et se faire soigner plus tôt, contribuant ainsi à réduire la propagation du COVID-19 », explique Conor Heneghan.

L’étude de Fitbit « confirme » aussi que la fréquence respiratoire, la fréquence cardiaque au repos et la variabilité de la fréquence cardiaque sont des éléments utiles pour détecter l’apparition de la maladie. Fitbit explique aussi qu’il est préférable de prendre ces mesures la nuit, lorsque le corps est au repos.

Sinon, Fitbit évoque aussi les symptômes susceptibles de prédire qu’un patient sera hospitalisé, ou qu’il ne sera pas hospitalisé. Ces résultats de recherche incluent également des données sur les symptômes les plus souvent déclarés par les personnes malades.

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À la une

Les bons plans

Dernières news

Newsletter 🍋 Inscrivez-vous à la newsletter tout juste sortie du four, rien que pour vous

Les tests