D’après Mark Zuckerberg, 15 millions de personnes accèdent gratuitement à internet grâce à Internet .org

L’annonce a été faite durant un voyage du PDG de Facebook en Inde.

Mark Zuckerberg Inde SourceFacebook

En 2013, Facebook et quelques partenaires de l’industrie du numérique ont lancé une initiative appelée Internet.org. Dans une interview, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, avait comparé cette initiative à un 911 du net puisque selon lui, elle permet aux populations défavorisée d’accéder à des services essentiels.

Actuellement, l’application Internet.org est déjà disponible dans de nombreux pays, essentiellement africains et asiatiques, et permet d’accéder à une liste d’applications comme Wikipédia, Google Search ou encore AccuWeathter, et bien entendu, Facebook.

Cependant, jusqu’à présent, on ne connaissait pas réellement l’impact du projet Internet.org (qui est devenu Free Basics). Mais durant une intervention qui entrait dans le cadre de son récent voyage en Inde, Mark Zuckerberg a annoncé que ce projet a déjà permis à 15 millions de personnes dans le monde de se connecter à internet et que sans le projet, ces personne seraient encore « offline ». En Inde, Internet.org est utilisé par un million de personnes.

Et pour la neutralité du net ?

A priori, le projet Internet.org (qu’il soit désintéressé ou non) semble être une bonne chose. Mais les défenseurs de la neutralité du net ont déjà critiqué celui-ci puisque via ces accès gratuits, les opérateurs favorisent en quelques sortes certains services par rapport à d’autres. Mais pour le PDG de Facebook, l’accès gratuit à quelques services est mieux que l’accès à rien du tout. Et il y a quelques mois, Internet.org a annoncé l’ouverture de sa plateforme à plus de développeurs.
Sinon, durant son intervention en Inde, Mark a aussi expliqué que le but est que les utilisateurs d’Internet.org deviennent des utilisateurs d’internet à part entière et que « les gens qui ne sont pas sur l’Internet ne peuvent pas signer une pétition pour un Internet plus ouvert ».

En tout cas, le fait est qu’à cause des offres de certains opérateurs qui proposent des accès pas chers à Facebook, mais seulement à Facebook, des sondages révèlent que de nombreux internautes pensent qu’ils sont des utilisateurs du réseau social, mais pas d’internet.

(Source)


Nos dernières vidéos

5 commentaires

  1. Pingback: Facebook planche sur une solution contre les invitations à jouer

  2. Pingback: Facebook : des employés obligés d’utiliser Android

  3. MZ n’a pas tort. Cependant les opérateurs mobiles de ces pays en profitent et font croire que l’accès gratuit a FB est un avantage de leurs forfait… Quand je détourne une « bonne » action pour faire du profit…

  4. Pingback: Facebook oblige certains de ses employés à utiliser des téléphones Android

Send this to a friend